Saône-et-Loire : le meurtrier d'un restaurateur de Tournus devant les assises

Un drame familial est jugé à partir du mardi 5 mars 2019 devant les assises de Saône-et-Loire, à Chalon-sur-Saône. Il s’agit du meurtre d'un restaurateur tué par son beau-fils à Tournus.
 

Par B.L.

Békir Yildirim comparaît pour le meurtre de son beau-père, qui tenait un bar à Tournus.

Les faits remontent à la nuit du 2 au 3 mai 2016. La victime a été tuée par son beau-fils lors d’une dispute. Yusuf Demir a succombé à plusieurs coups portés avec une arme blanche.
Ce matin, le prévenu a expliqué à la cour comment son beau-père a commencé à s’en prendre à sa femme et à son beau-fils adolescent.

Le soir du drame, le patron de bar tournusien était rentré ivre à la maison, alors que le jeune homme avait passé la journée au chevet de sa mère.
Une dispute a éclaté entre les deux hommes alors qu’ils se trouvaient dans la cuisine. Quand son beau-père l'a frappé au visage, Békir a saisi un couteau. "Je me suis défendu et je n’ai à aucun moment souhaité sa mort", dit l'accusé. 

 
Le reportage de Fanny Borius, Anthony Borlot et Simon Schneider avec Pierre Dufour, avocat de la défense



Après une période de détention, le prévenu comparaît libre. Il  est placé sous contrôle judiciaire depuis le 28 avril 2017. Békir Yildirim est défendu par maître Pierre Dufour du barreau de Mâcon.

L’audience a débuté dans une salle à moitié pleine avec, dans le public, une douzaine de personnes venues témoigner en faveur de l’accusé. Elles ont été appelées à revenir dans les prochains jours et à quitter la salle. La même demande a été faite à trois témoins de la partie civile.

Le procès doit se poursuivre jusqu’au vendredi 8 mars 2019.


 

Sur le même sujet

Les + Lus