Sécheresse : des milliers de poissons morts au lac du Rousset

Les algues brunes ont proliféré et provoqué une hécatombe en quelques heures au lac du Rousset, en Saône-et-Loire, cette semaine. Six à huit tonnes de poissons, privés d'oxygène, sont morts en quelques heures jeudi dernier.
Jeudi, des milliers de poissons sont morts en quelques heures au lac du Rousset.
Jeudi, des milliers de poissons sont morts en quelques heures au lac du Rousset. © Laurent Brisepierre - Anne Berger / France 3 Bourgogne
"Il y avait des cadavres partout, de carpes, de perches, de tout petits poissons le long de la plage. C'était l'horreur". Jeudi 23 août, la gérante d'un restaurant au bord du lac du Rousset, en Saône-et-Loire découvre des centaines de poissons morts. "Il y avait des poissons qui cherchaient à prendre de l'air, donc j'ai averti la mairie", précise Christine Temmerman-Terryn.

Ce dimanche, il reste ici ou là quelques dizaines poissons morts, échoués près de la plage et sur les berges. Mais pendant deux jours, les gardes-pêches en ont récupéré entre six et huit tonnes qui attendent dans une benne le passage d'une société d'équarrissage.
 
Sécheresse : des milliers de poissons morts au lac du Rousset ©France 3 Bourgogne

Les causes de cette hécatombe : la chaleur, la baisse du niveau de l'eau et la prolifération d'algues brunes. "Ça se passe en très peu de temps, en quelques heures, indique le garde-pêche Jean-Pierre Boulisset. Vous avez cette algue brune qui mûrit, qui devient grosse consommatrice d'oxygène, surtout par des temps orageux qu'on a eu. Là, le taux d'oxygène baisse à toute vitesse dans l'eau et arrivé à un seuil tout meurt."

Ce phénomène, Jean-Pierre Boulisset l'a déjà connu ici, il y a quinze ans. Un vrai manque à gagner pour la commune qui a dû interdire la pêche sur ce plan d'eau habituellement très prisé. La vidange du lac, prévue début novembre permettra de mesurer l'étendue des dégâts. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse météo pêche économie