"Un grand Bourgogne oublié" : le viticulteur Emmanuel Guillot sort son 3e millésime en BD

Publié le
Écrit par Tiphaine Pfeiffer
Un grand Bourgogne oublié, "Douze bouteilles à la mer" de Emmanuel Guillot, Hervé Richez et Boris Guilloteau
Un grand Bourgogne oublié, "Douze bouteilles à la mer" de Emmanuel Guillot, Hervé Richez et Boris Guilloteau © Bamboo éditions/Boris Guilloteau

La saga du viticulteur Emmanuel Guillot continue dans un 3e tome de la BD "Un grand Bourgogne oublié". Intitulée "Douze bouteilles à la mer", cette aventure entraîne le Saône-et-Loirien et ses coauteurs sur les traces du Madère.

Chaque millésime du viticulteur Emmanuel Guillot est guetté avec impatience par les amoureux du vin, qu'ils s'agissent de ses bouteilles de vins biologiques produites à Cruzille, en Saône-et-Loire, ou de ses bandes dessinées.

Le 3ème tome de la saga dessinée "Un grand Bourgogne oublié" intitulé Douze bouteilles à la mer propose une enquête exaltante sur les traces du Madère. Après avoir trouvé une caisse de vieilles bouteilles chez sa belle-famille en Ecosse, le héros cherche à savoir quel vin elles contiennent. Pourquoi a-t-il un goût unique, celui d'un Madère de 1812 ? En parallèle, le viticulteur fait face à la perte de son importateur anglais sur fond de Brexit.

Comme dans les premiers tomes, le héros est Emmanuel Guillot lui-même, entouré d'amis et de membres de sa famille. L'histoire s'inspire de faits et d'anecdotes réels, ce qui en fait tout son intérêt.

Dans le vin, on a toujours beaucoup d'histoires à raconter.

Emmanuel Guillot, viticulteur et auteur de BD

"Comme j'ai été œnologue à Londres et que mon père et mon grand-père étaient viticulteurs, je vais chercher dans la mémoire collective explique Emmanuel Guillot. C'est le cœur de la saga." 

Le viticulteur de Saône-et-Loire précise : "Les lecteurs peuvent s'identifier car les vignerons et les millésimes cités existent bel et bien." Tous à l'exception des personnages négatifs. 

"L'histoire de la perte d'importateur au pire moment me vient de mon père mais c'est un classique chez tous les viticulteurs" renchérit Emmanuel Guillot. L'homme a d'ailleurs travaillé comme sommelier à Londres et pu rencontrer les experts de Christie's dont il est question dans l'album. 

La BD, loisir et plaisir

Emmanuel Guillot semble encore surpris du succès de la saga "Un grand Bourgogne oublié". Il explique que l'aventure a commencé par une belle rencontre avec le scénariste Hervé Richez, "autour d'une bouteille de vin". "Sans lui, cette BD n'existerait pas :  raconter des histoires tout le monde peut le faire mais scénariser une bande dessinée reste un métier".

Il met de côté des idées puis en discute avec Hervé et Boris Guilloteau qui les dessine. Les histoires naissent facilement, de ce qu'il connaît : 

"Pour le 1er tome, nous nous sommes assis autour d'un verre et j'ai raconté des dizaines d'anecdotes à Hervé qui a gardé celles qu'il préférait. Pour le 2ème, je tenais à parler du problème de la flavescence dorée car j'avais des vignes traitées face aux miennes qui sont en agriculture biologiques depuis 1991 et je connaissais bien le dossier de l'affaire Giboulot. Cette fois, c'est la "vente aux enchères de l'Empereur" à Londres en 1986 qui l'a inspiré car en 1998, quand j'y ai travaillé, on en parlait encore."

La BD est aussi source de moments incroyables comme ce voyage à Madère qui lui a permis de déguster des vins d'exception et, plus inattendu, de voir Douze bouteilles à la mer bientôt traduite en portugais et vendue sur l'île.

Le domaine Guillot-Broux

Emmanuel nous confie que la "bande dessinée reste pour lui un loisir et un plaisir". Son travail reste évidemment sur le domaine Guillot-Broux : 15,5 hectares répartis sur les trois villages de Cruzilles, Grévilly et Chardonnay, répartis en 3 appellations Bourgogne, Mâcon Cruzille et Mâcon Chardonnay.

Chaque année, 80.000 bouteilles de vins bio sont élaborés ici avec un de ses frères et huit salariés. Elles sont exportées vers une vingtaine de pays. Ils perpétuent ainsi la tradition familiale initiée par leurs grands-parents, Pierre et Jeannine GUILLOT, précurseurs en 1954.

Qu'il travaille sur ses BD et sur ses bouteilles, Emmanuel avoue être animé par la même passion : "faire partager son amour du vin, son univers, sa passion".

En tant que vigneron, nous sommes des créateurs d'émotions. Pouvoir en parler dans une BD et être publié est une grande chance.

Emmanuel Guillot, viticulteur à Cruzille (71)

Douze bouteilles à la mer, Tome 3 de "Un grand Bourgogne oublié" de Emmanuel Guillot, Hervé Richez et Boris Guilloteau, est publié par la maison d'édition mâconnaise Bamboo, dans la collection Grand angle. Il paraît le 12 janvier 2022.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.