• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saône-et-Loire : Les 100 lieux qu’il faut voir, une émission de France 5 à ne pas manquer sur la Bourgogne du Sud

© Les 100 lieux qu'il faut voir
© Les 100 lieux qu'il faut voir

L'émission "Les 100 lieux qu'il faut voir" nous emméne à la découverte de la Sâone-et-Loire, du Morvan au Mâconnais dimanche 1er septembre 2019, sur France 5. Trois guides, amoureux de leur région, partageront avec nous leurs coins préférés.

Par Fatima Larbi

Nous avons tous un coin que nous aimons et que nous ne partageons qu’avec ceux que nous aimons. C’est cette France que nous fait découvrir l’émission "Les 100 lieux qu’il faut voir", diffusée sur France 5.

Dimanche 1er septembre 2019, c’est en Bourgogne du Sud, dans le département de Saône et Loire, que trois enfants du pays, et guides passionnés, nous emménent à la découverte de leurs sites préférés. "Les 100 lieux qu’il faut voir : la Saône-et-Loire, du Morvan au Mâconnais" est un documentaire réalisé par Mélodie Proust.

Le comédien Thomas Volatier nous guide à la découverte de la région d’Autun, l'artiste Patricia Rimbert partage avec nous son amour du Clunisois et Alex Grozellier, paysan, celui du village de Blanot et de ses alentours.

De l'étonnante abbaye médiévale à l'architecture grandiose de Cluny, en passant par la célèbre roche de Solutré érigée en monument national ou le somptueux château de Sully, ils nous feront découvrir les trésors d’une terre au patrimoine exceptionnel.
 

1-La région d’Autun dans les pas du comédien Thomas Volatier


Autun est une ville à l’histoire millénaire. Elle a été construite, au pied du Morvan, par le peuple des Eduens au temps de l’empereur Auguste. Aujourd’hui encore, les nombreux vestiges qui ont traversé le temps témoignent de cette époque.
© Les 100 lieux qu'il faut voir
© Les 100 lieux qu'il faut voir

C’est le cas des remparts de six kilomètres percés de quatre portes monumentales, signes de l’importance de la ville au temps des Romains. Quant au  théâtre, lui aussi très bien conservé, il est l’un des plus grands du monde romain et pouvait accueillir jusqu’à 20 000 spectateurs (davantage que le nombre d'habitants aujourd'hui).
Thomas Volatier nous emmène aussi dans les forêts du Morvan en compagnie d’une buse et d’une fauconnière, Maud. On découvre les queules, des arbres centenaires, typiques de la forêt du mont Beuvray. Leurs formes tortueuses sont dues au fait qu’au 19e siècle, leurs branches étaient entrelacées pour former des barrières infranchissables.

La richesse du patrimoine de la Bourgogne du Sud est aussi gastronomique. Le saupiquet de jambon est une des spécialités de la région qui remonte au 16e siècle. Un plat salé et astringent fait avec du jambon du Morvan et des pommes de terre.
la recette de saupiquet de jambon
Un peu plus loin, on peut découvrir le château de Sully. C’est là qu’est né le maréchal de Mac Mahon , un des présidents de la 3e République française. Ce chef-d’œuvre de l’architecture de la Renaissance est toujours habité par la duchesse de Magenta et ses enfants. C’est cette héritière du maréchal qui nous ouvre les portes de sa demeure, une ancienne forteresse embellie au fil des siècles pour devenir un véritable palais.
© Les 100 lieux qu'il faut voir
© Les 100 lieux qu'il faut voir
 

2-Cluny et ses alentours dans les pas de l'artiste Patricia Rimbert


L’abbaye de Cluny est un des lieux les plus emblématiques de la Bourgogne. Au 12e siècle, elle était le siège d’une des plus puissantes communautés religieuses d’Europe qui a rayonné sur toute la chrétienté. Même si aujourd’hui il ne reste qu’une infime partie du bâtiment, on peut encore admirer quelques merveilles, témoins de la puissance des moines de Cluny.

La roche de Solutré est un des paysages typiques de la Bourgogne du Sud. Elle est le témoin priviligié de la vie des hommes de la Préhistoire. Un site dont François Mitterrand avait fait son pèlerinage annuel, lors de la Pentecôte.
© Les 100 lieux qu'il faut voir
© Les 100 lieux qu'il faut voir
Solutré offre aussi l’un des plus beaux points de vue sur le val lamartinien et la vallée de la Saône. Aujourd’hui encore des chevaux, sosies de leurs ancêtres préhistoriques, paissent au pied de la Roche et préservent ainsi la diversité des pelouses calcaires.Patricia Rimbert nous invite aussi à découvrir la forteresse de Berzé. La légende veut que ce soit ici que les premiers chevaliers aient vu le jour. Ce château est significatif de l’architecture du Moyen Age. Avec ses 14 tours, il a longtemps défendu l’abbaye de Cluny et offre une vue magnifique sur sa voisine, la roche de Solutré.

3-Blanot et ses alentours dans les pas d’Alex Gozelier, paysan


Dans le village de Blanot les maisons en pierres calcaires racontent la vie des villageois d’autrefois. Dans ces lieux où les habitants et les sols n’étaient pas très riches, la vigne était une des rares plantes qui réussissait à pousser. Elle donnait un vin de tous les jours qu'on stockait dans les caves au rez-de- chaussée des habitations.

En haut du village, l’église Saint-Martin, datant du 11e siècle, est un des premiers édifices romans construits en Bourgogne. Le four à pain, construit au 19e siècle, continue à fonctionner. C’est là qu’Alex et ses amis se retrouvent régulièrement autour d’une pizza qu’ils ont fait cuire.
Alex nous emmène à la découverte d’un autre trésor de sa région qui se trouve sous la terre. Il s’agit des grottes d’Azé. Entretenues par des spéléologues passionnés, elles cachent un gisement d’ossements d’ours des cavernes.
C’est également le plus vaste réseau souterrain de tout le Mâconnais.
Le château de Cormatin en Saône-et-Loire / © GIRAUD Patrick
Le château de Cormatin en Saône-et-Loire / © GIRAUD Patrick
Un peu plus loin, le château de Cormatin est une des splendeurs de la Renaissance en Bourgogne. Nous sommes accueillis par un des propriétaires Marc Simonnet. C’est lui qui a lancé la restauration des 12 hectares de jardins paysagés du domaine qui avaient totalement disparus en 1815.

Après 20 ans de travail, ce jardin Renaissance est un véritable damier végétal. Au centre, se trouve le château entouré de carrés : un parterre, un labyrinthe qui mène à la volière, un miroir d’eau…

L'émission "Les 100 lieux qu'il faut voir : la Sâone-et-Loire, du Morvan au Mâconnais" dimanche 1er septembre 2019, à 20h50, sur France 5.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dijon : les gilets verts, des médiateurs au service des usagers

Les + Lus