• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Saut à ski : l’envol des jeunes dans le Jura

Sur le tremplin des Tuffes dans le Haut-Jura, les jeunes apprennent le saut à ski. / © France 3 Franche-Comté : Denis Colle
Sur le tremplin des Tuffes dans le Haut-Jura, les jeunes apprennent le saut à ski. / © France 3 Franche-Comté : Denis Colle

Le saut à ski et le combiné nordique recrutent dans le Jura. Chez les féminines la discipline est toute nouvelle, des places sont à prendre au plus haut niveau.
 

Par Thierry Chauffour

Le saut à ski est un sport qui réunit peu de participants. En France seuls trois massifs disposent de tremplins, les Alpes, les Vosges et le Jura.

Un sport assez confidentiel donc mais qui aimerait se développer et attirer plus de jeunes. Contrairement aux idées reçues, le saut n’est pas un sport dangereux par rapport à d’autres disciplines de glisse, pourtant beaucoup de parents sont réticents. Les premiers sauts se font sur un tremplin de 10 mètres et avec un peu d’expérience les jeunes arrivent à sauter sur le tremplin de 90 mètres.

"J'aime la sensation de glisser d'être en vol comme un oiseau" confie Lilian Tréand jeune sauteur. 

Les sauteurs du massif jurassien s’entraînent essentiellement aux Tuffes sur la commune de Prémanon, un équipement récent qui dispose de deux tremplins, un de 45 mètres et un de 90 mètres.

Dans le Jura, beaucoup des jeunes pratiquent le combiné nordique, une discipline qui allie saut et ski de fond, une discipline toute neuve pour les féminines. Le premier circuit mondial sera créé l’an prochain et en 2022 à Pékin le combiné féminin sera pour la première fois discipline olympique.
 
Jura : à l'école du saut à ski
ReportageThierry Chauffour, Denis Colle avec Lilian Treand Léna Brocard Alexandre Begrand Président de la commission Saut du massif jurassien Nicolas Martin Entraîneur Saut - Massif jurassien


Dans le Jura plusieurs établissements scolaires au niveau collège et lycée accueillent les jeunes en sections sportives scolaires, ils peuvent donc pratiquer plusieurs fois par semaine et pour certains intégrer les équipes nationales de jeunes comme Léna Brocard, 18 ans qui participe au circuit européen en juniors.

Dans un an, le site des Tuffes accueillera les épreuves de saut et certaines épreuves de ski de fond des jeux olympiques de la jeunesse co-organisés entre Lausanne et le Jura. Léna Brocard et quelques autres espèrent alors être sélectionnés.


En savoir plus

Le site du comité du massif jurassien
Le site de la fédération française de ski et le combiné nordique

 

Sur le même sujet

Fontaine-lès-Dijon : un incendie a fait un mort

Les + Lus

Les + Partagés