Des milliers d'enfants ont été touchés dans le ventre de leur mère par la Dépakine, ce médicament prescrit aux personnes souffrant d'épilepsie. 

Entre 16 600 et 30 400 enfants atteints de troubles du comportement, du développement et de handicap physique. C'est le décompte actuel du nombre de victimes du scandale sanitaire de la Dépakine. Le médicament a été prescrit pendant 50 ans comme traitement anti-épileptique y compris aux femmes enceintes alors que le principe actif touche 30 à 40 % des fœtus lors des grossesses.

Les risques sur le développement du fœtus ont été mis au jour pour la première fois dans les années 80 puis en 2000. Le laboratoire Sanofi qui commercialise le médicament affirme avoir attiré l'attention des autorités de santé sur les dangers de la Dépakine pour les femmes enceintes dès 2003. La bataille judiciaire entre les familles de victimes et le laboratoire est toujours en cours pour faire reconnaître leur statut de victime. Depuis 2015, la Dépakine n'est plus prescrite aux femmes en âge de procréer. 

Frédéric Buridant et Denis Colle sont allés à Quers en Haute-Saône pour rencontrer Floriane, une jeune femme de 19 ans qui doit son handicap à la Dépakine que sa mère prenait pendant sa grossesse. 

Découvrez notre reportage : 
 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité