Semur-en-Auxois : une grève à l'hôpital pour dire non à la mobilité des agents

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

L'hôpital de Semur-en-Auxois est touché par une grève ce jeudi 14 novembre. Une trentaine d'agents s'est rassemblée pour dire non à la mobilité des agents entre les hôpitaux du nord de la Côte-d'Or, voulue par la direction. Ils déplorent également un manque de moyens.

Par M. F.

Réunis dans le hall de l'hôpital de Semur-en-Auxois (Côte-d'Or), une trentaine d'agents manifestent leur colère ce jeudi 14 novembre. Ils veulent défendre leurs conditions de travail et l'accueil des patients. Les usagers sont invités à signer une pétition.

"L'année dernière, j'ai été hospitalisé. C'était au quart d'heure près. S'il n'y avait pas eu l'hôpital de Semur-en-Auxois, je serai mort à l'heure actuelle. Il faut le préserver", explique un patient solidaire du mouvement.

"Il y a un grand manque de médecins. Il faut des remplaçants, des contrats spéciaux pour garder les activités médicales dans les hôpitaux", affirme le docteur Yves Lopez.
 

Direction commune

Particularité locale, une direction commune va bientôt voir le jour en nord Côte-d'Or. Elle réunira Montbard, Châtillon-sur-Seine, Semur-en-Auxois ou encore Vitteaux. Pour les soignants, le signal est inquiétant : une mutualisation des soins mais aussi des personnlels, c'est une prise en charge dégradée selon eux.

"Ce qui va se passer c'est que le personnel de Semur-en-Auxois peut être amené à aller travailler à Châtillon sans son consentement, de façon tout à fait légale", détaille Bénédicte Bortoloni, sage-femme.

À Semur-en-Auxois, la grogne des personnels de l'hôpital doit durer tout l'après-midi. Un important rassemblement est prévu devant l'Agence régionale de santé à Dijon à 14h30.
 
© Yoann Etienne / France 3 Bourgogne
© Yoann Etienne / France 3 Bourgogne
© Yoann Etienne / France 3 Bourgogne
© Yoann Etienne / France 3 Bourgogne

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus