• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Semur-en-Auxois : les ambulanciers sont en grève pour défendre leur service au sein de l'hôpital

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

Les ambulanciers de l'hôpital de Semur-en-Auxois étaient en grève ce samedi. Un préavis avait été déposé par la CGT santé, en raison d'une décision de la Direction, ce service se voit amputé de son activité principale, qui concerne le transport des patients allongés.

Par Caroline Jouret

Chaque jour, 3 ambulanciers sont de service à l'hôpital de Semur. L'un est affecté au SAMU, les deux autres utilisent un véhicule pour le transport des patients allongés, soit entre Semur et d'autres hôpitaux, soit vers des centres d'examen. Ce transport se fait obligatoirement à deux ambulanciers, l'un conduit, l'autre accompagne le patient.
 / © France 3 Bourgogne
Mais depuis le 1er septembre la Direction de l'hôpital a décidé d'affecter, chaque jour, un ambulancier à une activité de coursier: il s'agit d'acheminer des tubes d'analyses médicales  entre Châtillon et Semur. Un choix lourd de conséquences, puisque les ambulanciers expliquent qu'ils ne peuvent plus assurer les "transports allongés" des patients . 

 / © France 3 Bourgogne Contacté par téléphone, le directeur Marc Leclanche, qualifie cette grève de "mascarade". Selon lui, les ambulanciers seraient fâchés d'être bousculés dans leurs habitudes alors qu'il souhaite réorganiser la fonction transports. De fait, l'hôpital recourt désormais  à des ambulanciers privés pour le transport des patients.

Pourquoi n'avoir pas fait l'inverse: sous-traiter l'activité peu spécialisée de coursier et laisser les ambulanciers faire leur métier?

Les ambulanciers ont leur avis sur la question ; leur représentant syndical (CGT) Denis Batant explique :  "à terme la direction souhaite faire des économies et restructurer voire supprimer le service ambulancier".  
 / © France 3 Bourgogne
L'hôpital de Semur-en-Auxois est bénéficiaire de plus d'un million en 2014. Cette mesure ne peut donc se justifier par la nécessité de faire des économies. D'autres journées de grève ne sont pas exclure.


Reportage : Michel Gillot / Cédric Lepoittevin
Montage : Charles Morhain
Avec : Denis Betand (CGT Santé)

Grève des ambulanciers

 

Parmi les causes de la grève du service ambulancier du Centre Hospitalier Robert Morlevat de Semur-en-Auxois :

  • L'arrêt des transport de patients allongés en ambulance
  • La dégradation des prises en charge de patients
  • les conditions de réorganisation du service à partir du 1er Septembre
  • Le non-respect de la législation du travail en terme de durée journalière (travail de 4 heures le samedi)
  • La dévalorisation du métier d'ambulancier
  • Le non respect des instances représentatives du personnel
  • La mise à l'écart des personnels dans l'élaboration du projet de réorganisation

Le syndicat CGT revendique :

  • La pérennisation des transports allongés de patients en ambulance
  • Le respect de la spécificité du métier d'ambulancier
  • Le respect de la réglementation du temps de travail journalier
  • Une rémunération justifiant une activité le samedi
  • La considération des personnes
  • L'arrêt de la mise en place de la nouvelle organisation du travail dans le service avant l'avis des instances CTE et CHSCT

Sur le même sujet

Canicule : un feu de forêt s’est déclaré à Villeferry en Côte-d’Or

Les + Lus