Les sénateurs veulent mettre les Français à moins de 30 minutes d'un service d'urgence

L'hélicoptère de la sécurité civile du Doubs / © France 3 Franche-Comté
L'hélicoptère de la sécurité civile du Doubs / © France 3 Franche-Comté

Les sénateurs ont adopté mercredi une proposition de loi destinée à assurer à tous les Français l'accès à un service d'urgence par hélicoptère en moins de trente minutes.

Par AFP

Pour que ce texte déposé par Alain Bertrand et Jacques Mézard (RDSE, à majorité PRG) entre en vigueur, il faut qu'il soit inscrit à l'agenda de l'Assemblée puis adopté par les députés dans les mêmes termes, ce qui risque très long en raison des prochains échéances électorales.

Son objectif est de mettre en place une stratégie nationale d'utilisation du transport sanitaire héliporté afin de n'oublier "aucun territoire" et de "garantir une égalité des chances dans l'accès aux soins à l'ensemble de nos concitoyens, par un accès en moins de trente minutes aux services médicaux adaptés, CH ou CHU selon les situations", a dit Alain Bertrand.

Je pense certes à la montagne et aux territoires ruraux, mais aussi à des zones urbaines"

a-t-il ajouté en affirmant que six millions de personnes en France métropolitaine n'ont pas accès aux urgences en moins de trente minutes".

La commission des Affaires sociales a modifié son dispositif en proposant que la mutualisation des hélicoptères soit assurée par un service rattaché au Premier ministre, chargé d'élaborer les règles d'implantation des appareils.

Sur le même sujet

Les + Lus