• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

SIA 2018 : un jeune Franc-Comtois primé au Trophée du meilleur pointeur de race Montbéliarde

Les jeunes agriculteurs fiers de recevoir leur prix lors du Trophée du meilleur pointeur de race Montbéliarde. / © Amélie Douay
Les jeunes agriculteurs fiers de recevoir leur prix lors du Trophée du meilleur pointeur de race Montbéliarde. / © Amélie Douay

Constantin Chopard, originaire de Haute-Saône, s'est classé deuxième au Trophée du meilleur pointeur de race Montbéliarde ce dimanche 25 février, au Salon de l'Agriculture de Paris. Mais au fait, qu'est-ce qu'un pointeur ? On vous explique...

Par Sarah Rebouh

Pour les éleveurs, le Concours du jugement des animaux par les jeunes européens (CJAJ) est l'une des manifestations les plus attendues du Salon de l’Agriculture de Paris. "Le principe du concours consiste à juger des jeunes de 15 à 25 ans, élèves de l'enseignement agricole ou jeunes agriculteurs récemment installés, sur leur aptitude au pointage des animaux. Deux épreuves ont lieu durant le concours" expliquent les organisateurs. 

Ce dimanche, les cadets étaient à l'honneur dans le cadre du "Trophée du meilleur pointeur de race Montbéliarde" dans le Hall 1. Plusieurs jeunes agriculteurs de Franche-Comté étaient évidemment de la partie.

Constantin Chopard, membre des Jeunes Agriculteurs de Haute-Saône 70 et originaire de Marast, a terminé sur la deuxième marche du podium, sur 32 participants. Une belle réussite pour le jeune homme. Romain Poignard, étudiant au LEGTA de Dannemarie et originaire de Bouclans dans le Doubs, se classe quant à lui 4ème.

De nombreux autres jeunes de la région ont participé à cet événement : voir le classement complet.  

SIA 2018 : Trophée du meilleur pointeur de race Montbéliarde
Vidéo : Amélie Douay - Sarah Rebouh

Qu'est-ce que le pointage des animaux ?


Le pointage d'un animal est le fait d'apprécier et de noter la valeur d'un animal par rapport à un barème correspondant au format de l'animal idéal de la race considérée. Prenons l'exemple des bovins... Pour les vaches, un guide pratique du pointage publié en 2014 par L'Institut de l'élevage, détaille la multitude de critères à prendre en compte pour "pointer" une vache.

Au Salon de l'Agriculture de Paris (SIA 2018), le concours des jeunes pointeurs récompense donc les jeunes agriculteurs par rapport à leur capacité à discerner LE bel animal, bien charpenté, en bonne santé... Le but étant d'établir "une photo" de la bête à l'instant T.

L’objectif est de sensibiliser les jeunes à l'importance de la morphologie des animaux reproducteurs et d’encourager les actions de formations professionnelles réalisées dans ce domaine. Les candidats jugent les animaux selon une grille de pointage : qualités corporelles, corpulence, musculature, membres spécifiques, aplombs, allures, aspect général de l'animal. Les réponses des candidats sont comparées à celles d'un jury de référence.

"Le pointage contribue à l’amélioration génétique : les index morphologiques optimisent le travail de sélection des éleveurs" explique Montbéliarde Association, présente sur le Salon de l'Agriculture 2018. 


Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus