• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Strasbourg : un homme mis en examen après la disparition inquiétante d'une femme, déjà condamné dans le Doubs en 2001

© Montage photo page Facebook Sophie Le Tan
© Montage photo page Facebook Sophie Le Tan

Un homme de 58 ans, déjà condamné en 2001 dans le Doubs, a été mis en examen et écroué dans la nuit de lundi à mardi, dix jours après la disparition d'une jeune femme de 20 ans à Schiltigheim, en banlieue de Strasbourg.

Par AFP

Les chefs de mise en examen n'ont pas été précisés mais le parquet de Strasbourg avait ouvert la semaine dernière une information judiciaire pour "enlèvement et séquestration" après la disparition de Sophie Le Tan, jugée très rapidement "inquiétante" par les enquêteurs.

Le suspect, Jean-Marc Reiser, a de lourds antécédents judiciaires : il a notamment été condamné en 2001 par la cour d'assises du Doubs à 15 ans de réclusion pour le viol d'une auto-stoppeuse en 1995 dans les Landes, et pour des viols sur sa maîtresse, en 1996. Une peine confirmée en février 2002 par la cour d'assises d'appel du Bas-Rhin.

Sophie Le Tan, une étudiante qui s'apprêtait à entrer en troisième année de licence en économie-gestion à l'université de Strasbourg, a disparu le 7 septembre. Elle avait rendez-vous en début de matinée ce jour-là pour visiter un appartement à Schiltigheim mais n'a plus donné signe de vie depuis. Le suspect a été arrêté à Schiltigheim et placé en garde à vue samedi soir, a précisé le parquet.

La procureure de Strasbourg, Yolande Renzi, doit tenir une conférence de presse sur ce dossier à 18H00.

 

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus