Cet article date de plus de 6 ans

Suisse : Trois alpinistes du club alpin français de Besançon trouvent la mort dans la Jungfrau

Le club alpin de Besançon est en deuil. Deux femmes et un homme ont dévissé lundi dans la descente au niveau du Rottalsattel. 
durée de la vidéo: 01 min 39
Jungfrau : 3 alpinistes bisontins morts




Le CAF en deuil

Sur le site internet du club on peut lire ce matin : "La cordée de Catherine Witovski, Fabienne Renevey et Marcel Roger a dévissé en redescendant provoquant hélas une chute mortelle de 1500 m. L'autre cordée bisontine présente n'a rien pu faire". 

Joint ce matin par téléphone, Michel Lethier président du club alpin à Besançon confirme le triste scénario. L'accident s'est produit lundi vers 11 heures. La cordée avait atteint le Rottalsattel vers 10h30. L'accident s'est produit vers 4100 mètres. En redescendant la cordée a glissé sur une plaque de glace. La chute dans un ravin rocheux ne leur a laissé aucune chance. Les corps ont été retrouvés 1500 mètres plus bas.

Le groupe effectuait cette sortie à titre privée. C'était l'une de leur sortie de préparation pour l'ascension du Mont Blanc. Tous les alpinistes étaient des hommes et femmes chevronnés. Catherine Witovski 48 ans était l'une des encadrantes du CAF bisontin. Fabienne Renevey avait 52 ans. Marcel Roger 68 ans, un retraité des Ardennes avait gravi plusieurs fois le Mont-Blanc. 

L'accident s'est produit à la descente de la cordée


Selon la presse suisse italienne, la cordée est tombée à plusieurs centaines de mètres dans un ravin en dessous du passage Rottalsattel. Une cordée norvégienne a donné l'alerte. Les corps des victimes ont été hélitreuillés le lendemain seulement. Certains nécessiteront une analyse ADN. 

durée de la vidéo: 00 min 30
Suisse : Où s'est produit la chute des alpinistes ?


Les survivants sont rentrés

Les 3 autres membres du CAF bisontin très choqués sont rentrés en Franche-Comté. Ils pourraient être pris en charge dans les prochaines heures par la cellule nationale de soutien psychologique du club alpin français. 

C'est la première fois que le club alpin de Besançon est endeuillé par une telle catastrophe. 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers suisse international