Amiante : 1200 salariés d'Alstom Belfort demandent réparation

Ces salariés ont été en contact avec l'amiante dans l'usine entre 1960 et 1985. Leurs dossiers commencent à arriver devant le conseil des Prud'hommes.

Le site d'Alstom Belfort fait partie des sites classés "amiante"
Le site d'Alstom Belfort fait partie des sites classés "amiante" © maxppp
1200 dossiers. Dont 900 gérés par la Fédération nationale des accidentés du travail et handicapés, la FNATH. Une réunion d'information avait lieu aujourd'hui à Belfort.

Comme le prévoit un arrêté de la cour de cassation de 2010, les salariés ayant été en contact avec de l'amiante peuvent prétendre à un préjudice d'anxiété. Car ils peuvent dans les années à venir développer des cancers. A Belfort, les plaignants demandent des indemnités de 15.000 euros par personne.

A Belfort, les premiers dossiers de salariés d'Alstom devraient être examinés en juin prochain par le Conseil des Prud'hommes. 

durée de la vidéo: 01 min 51
Alstom : Les salariés et l'amiante

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice alstom santé