Belfort : quand Marie et Pierre Curie découvrent sur scène le radium

La nouvelle création de la Compagnie Cafarnaüm "Les palmes de Monsieur Schutz" revisite la découverte du couple de scientifiques français. Une pièce à découvrir au théâtre Louis Jouvet à Belfort jusqu'au 25 mars. 

Un laboratoire de chimie à Paris. Deux scientifiques cherchent mais font peu de découvertes. Leur patron et mécène Rodolphe Schutz rêve quant à lui d'obtenir les palmes académiques. Il leur donne un ultimatum. Pour les aider à trouver, il engage une jeune polonaise, brillante mais qui ne parle pas un mot de français. Elle s’appelle Maria Sklodowska. Elle deviendra plus tard Marie  Curie.

Voilà le point de départ de cette pièce de la Compagnie Cafarnaüm qui traite la découverte du radium sur le ton de la comédie. L’histoire est réécrite avec une fantaisie tout en respectant les réalités scientifiques.

En 1911, Marie Curie reçoit le prix Nobel de chimie pour la découverte des éléments radium et polonium.

Cette pièce est aussi l'occasion de rappeler la place des femmes dans la science. Les femmes, libres, émancipées, ont leur place parmi les génies.



Les palmes de Monsieur Schutz

  • Du 9 au 25 mars au théâtre Louis Jouvet à Belfort 
  • les vendredis, samedis à 20h30
  • le dimanche à 17h
www.cafarnaum.com