Départementales 2021 dans le Territoire-de-Belfort :découvrez qui sont vos élus, voici les résultats définitifs

A l'issue du second tour des élections, le département du Territoire-de-Belfort reste à droite et conforte sa majorité en prenant de justesse le canton de Belfort-3 au Modem. La gauche conserve trois cantons.

 

Florian Bouquet, à la tête de la majorité LR du conseil départemental du  Territoire-de-Belfort
Florian Bouquet, à la tête de la majorité LR du conseil départemental du Territoire-de-Belfort © Michael DESPREZ max PPP

Sur les 18 sièges du conseil départemental, la majorité départementale menée par le président LR Florian Bouquet emporte 6 cantons et conforte ainsi son poids dans l’assemblée départementale en ayant un canton de plus que lors de la précédente mandature.

Le canton de Giromagny passe de gauche à droite et le canton de Bavilliers passe de droite à gauche.

Aucun candidat RN n’était qualifié pour le second tour.

Le sénateur LR Cédric Perrin et Anaïs Monnier von Aesch LR sont élus dans le canton de Delle sans surprise puisqu’ils étaient seuls en lice.

© France Télévisions

Belfort 3 : le canton perdu par le Modem passe chez Les Républicains

Le canton de Belfort 3 passe à la majorité départementale avec l’élection du député LR, Ian Boucard, et de Loubna Kefti-Charif LR. Auparavant, ce canton était le seul à être représenté au conseil départemental par un binôme du Modem.

Le député européen belfortain et chef de file du MODEM/LREM en Bourgogne-Franche-Comté, Christophe Grudler, avait indiqué vouloir « faire barrage » au binôme LR de la majorité départementale : Ian Boucard et Loubna Kefti-Charif. Pour l’élu proche de la majorité présidentielle, « On ne peut pas se permettre d'avoir au Conseil départemental quelqu'un qui est un fraudeur ».

En juin 2020, Ian Boucard par ailleurs secrétaire départemental de LR, a été condamné pour avoir diffusé des faux tracts RN et France Insoumise lors de la campagne des législatives de 2017. Le 1er juillet, Ian Boucard est convoqué devant la Cour d’appel de Besançon car le procureur de la République avait fait appel du jugement de juin 2020 car il demandait l’inéligibilité en première instance. Une affaire pour laquelle Christophe Grudler est partie civile.

Réponse du député LR Ian Boucard, arrivé en tête au premier tour, dans les colonnes de nos confrères de l’Est républicain : « Je préfère laisser parler les urnes. Si M.Grudler, aujourd’hui, en est à appeler à voter France Insoumise pour essayer de faire battre les candidats LR, je laisse les électeurs juger. »

Bavilliers : Eric Koeberlé LR perd son canton avec 37 voix d’écart au profit de la gauche

Le maire de Bavilliers LR Eric Koeberlé, par ailleurs 2ème vice-président du conseil départemental et 6eme président Grand Belfort, perd son canton avec son binôme LR Delphine Macchi. Il avait été élu en 2015 avec Marie-Claude Chitry-Clerc.

Au premier tour, seulement 42 voix sur un peu plus de 3500 électeurs séparent les deux binômes qualifiés pour le second tour. La gauche, représentée par Marie-Dominique Beluche et Emmanuel Formet, devançait légèrement le binôme de la majorité départementale LR Eric Koeberlé (maire de Bavilliers) et Delphine Macchi LR.

Giromagny : le canton passe de la gauche à la droite

Didier Vallverdu LR, conseiller régional et maire de Rougemont le Château et vice-président de la communauté de communes Vosges du Sud, avec son binôme Rachel Couvreux LR, remportent largement ce canton qui était à gauche.

Valdoie : Marie-France Cefis (LR) -Pierre Carles (DVD) remportent le canton avec 106 voix d’avance

Aux élections départementales de 2015, Marie-France Cefis était opposée à Pierre Carles. Leurs  opposants de gauche estiment que « les candidats Carles/Cefis n’honorent pas la politique. Pierre Carles a récemment été condamné et Marie-France Cefis  s’est fait radier des listes électorales de sa commune. »

Arrivés en 3e position avec 21,13 % des suffrages (719 voix) , le duo LREM-SE Michel Murarotto et Michèle Telli appellait à voter pour le collectif de gauche « jugeant impossible de soutenir » la maire de Valdoie Marie-France Cefis LR qui se présente avec Pierre Carles DVD. Dans ce canton, le binôme de droite devançait les candidats Vincent Jeudy EELV et Corinne Laroche de 329 voix.

Au premier tour de dimanche dernier, l’abstention était de 66,68% dans le Territoire-de-Belfort. Elle est de 64,2% au second tour. 

VOICI LES NOUVEAUX ELUS : 

Canton de Bavilliers

Marie-Dominique BELUCHE (DVG) et Emmanuel FORMET (DVG)

Canton de Belfort-1

Bastien FAUDOT (sortant - GRS) et Samia JABER (sortante - DVG)

Canton de Belfort-2

Marie-Hélène IVOL (sortante - LR) et Sébastien VIVOT (sortant - LR)

Canton de Belfort-3

Ian BOUCARD (LR) et Loubna KETFI-CHARIF (LR)

Canton de Delle

Anaïs MONNIER VON AESCH (LR) et Cédric PERRIN (LR)

Canton de Giromagny

Rachel COUVREUX (LR) et Didier VALLVERDU (LR)

Canton de Grandvillars

Isabelle MOUGIN (sortante - DVG) et Christian RAYOT (sortant - GRS)

Canton de Valdoie

Pierre CARLES (DVD) et Marie-France CEFIS (sortante - LR)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections