FIMU 2018 : entre la musique et les foules ... le violon

© Lionel Vadam, MAXPPP
© Lionel Vadam, MAXPPP

Du 17 au 21 mai 2018 se tiendra la 31ème édition du Festival International de Musiques Universitaires (FIMU) à Belfort. Cette année, le violon est mis à l'honneur, et il a une sacrée histoire.

Par Robin Crumière

Il y en a eu, des musiciens qui faisaient jouer leurs mains sur ce morceau de bois, comme disait Cabrel. Sauf qu'ici, il ne s'agit pas d'une guitare, quoi qu'on s'en approche ...

Le violon est un instrument historique, que l'on connaît finalement peu. Il est composé de 71 éléments de bois, et seulement 4 cordes ! Avant de devenir électrique et d'être utilisé sur des reprises électro déjantées partagées sur YouTube, il est passé entre les mains de musiciens qui s'éclairaient encore à la bougie, comme Berlioz, Haydn, Schubert et Schumann.


Image d'illustration. / © Guillaume Bonnefont, MAXPPP
Image d'illustration. / © Guillaume Bonnefont, MAXPPP


Né dans les années 1520 aux alentours de Milan en Italie, le violon se répend rapidement en Europe comme instrument populaire joué dans les rues, mais également apprécié par la noblesse. D'après de vieilles histoires, le roi de France Charles IX en aurait commandé 24 auprès de son luthier dans les années 1560 ...

Mais tout ce beau monde doit attendre jusqu'au 17ème siècle pour entendre parler d'un luthier de Crémone, Antonio Stradivari, connu aujourd'hui sous le nom Stradivarius. Antonio change l'apparence du violon et les fabrique avec une si grande précision que plus de 400 ans plus tard, les violons Stradivarius sont légendaires dans le monde musical. Le violon devient peu à peu un instrument d'excellence au sein des orchestres.

Au 18ème siècle, Vivaldi, Mozart, Tartini participent au développement du violon dans les oeuvres qu'ils écrivent ... De leur côté, les luthiers cherchent à améliorer son esthétique, par exemple en allongeant le manche.

Leur style actuel est donc très proche des modèles prestigieux de Stradivarius ou Amati.


Le violon de Paganini joué à Londres en octobre 2005, d'une valeur avoisinant le demi-million d'euros. / © Avery Cunliffe, MAXPPP
Le violon de Paganini joué à Londres en octobre 2005, d'une valeur avoisinant le demi-million d'euros. / © Avery Cunliffe, MAXPPP


Pour beaucoup, le meilleur violoniste de l'histoire est Niccolò Paganini. Artiste du 19ème siècle, il était surnommé "l'archet du diable" et à en croire les vieux livres d'histoire, il pouvait jouer de son instrument les mains derrière le dos et les yeux bandés, ou bien suspendu par les pieds la tête en bas. A l'époque, il aurait sûrement cartonné sur YouTube.


Félicitations, vous êtes maintenant fin prêts à impressionner vos amis au FIMU 2018 sur l'instrument phare du festival !
Un petit avant-goût de la programmation est à retrouver ici.


A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Chevigny-Saint-Sauveur : une fusillade a fait deux blessés

Les + Lus