FIMU 2024. 200 concerts, 120 groupes, 23 scènes... Cinq artistes à voir ce week-end au festival de Belfort

Du 16 au 19 mai 2024, la Ville de Belfort (Territoire de Belfort) accueille le FIMU (Festival International de Musique Universitaire). Sur ces quelques jours, cet événement musical gratuit propose plus de 200 concerts. Cette année, l’Italie est à l’honneur avec comme parrain le chanteur Evan Gio.

Pour cette 37ème édition du Festival International de Musique Universitaire, la programmation s’annonce variée. 120 groupes d’une trentaine de pays différents se produiront sur les 23 scènes installées pour l’occasion dans la ville de Belfort.

Classique, jazz, rock, musiques du monde, musiques actuelles et musiques nouvelles... Il y en aura pour tous les goûts. Le FIMU dévoile à France 3 Franche-Comté, cinq coups de cœur de cette année.

Gio Evan

“Écrivain, poète, compositeur, acteur… Gio Evan est un artiste authentique et attachant aux multiples talents. Ses chansons pop, empreintes de tradition italienne, cumulent des millions d’écoutes et attirent un public toujours plus grand”, indique le FIMU.

L’artiste a déjà publié huit livres et quatre albums depuis 2018. Ses chansons pop affichent des millions d’écoutes sur les plateformes digitales et remplissent les salles de concert italiennes.

Fin janvier, il a sorti son nouvel album, Ribellissimi, (Rebelles en français), dont il partagera quelques morceaux sur la grande scène du FIMU. Il donne deux concerts au FIMU : un vendredi 17 mai à 16h30 à l’Atria-Salon Nobel et un dimanche 19 mai à 20h30.

Avinavita

“Avinavita, c’est le reflet des traditions d’Italie du Sud. Les chants, le taburello, la guitare battante, l’accordéon et la mandoline donnent au répertoire d’Avinavita ses harmonies originales aux rythmes rock et groove.”

Depuis 2019, le groupe transmet le précieux héritage qu’ils ont reçu de l’Italie. Leur premier album est sorti au printemps 2023. Ils se produisent dimanche à 14h45 à la Scènes des Enfants et à 19h45 au Kiosque. 

Chœurs et orchestres des grandes écoles COGE

“La formation symphonique du COGE [Chœurs et Orchestres des Grandes Écoles] est un ensemble musical composé d’un chœur et d’un orchestre, réunissant plus de 300 étudiants, s’attaquant à des pièces maîtresses de musique classique pour offrir au public une expérience musicale inoubliable.”

Cette association, vieille de 40 ans, propose une vingtaine de concerts ambitieux chaque année : symphonies, concertos, œuvres a cappella, projet à la Philharmonie de Paris, au Grand Rex, à l’Auditorium de Radio France…

Leur concert pour le FIMU aura lieu samedi 18 mai à 18h à l’ATRIA-Grande Salle. 

Folloï

“Ce groupe allie la poésie criarde au punk édulcoré. Leurs paroles reflètent une recherche perpétuelle de repères dans un monde en constante évolution.” Folloï, ce sont deux musiciens, un guitariste chanteur qui lance des boucles sur son ordinateur et un batteur chanteur qui produit des sons électroniques avec son pad.

Ils se produisent samedi 18 mai à 18h15 à la Scène Savoureuse et dimanche 19 mai à 17h à ATRIA - Salon Nobel et à 22h30 à la Scène de l’Arsenal.

Matsutake

“Un champignon musical collectif où la démocratie directe guide la création. Composant à plusieurs, ce quartet de jazz explore l’ambiant et l’expérimental.” Leur nom fait référence, au matsutake, un champignon japonais rare.

Ils se produisent le vendredi 17 mai à 21h45 à CNN Viadanse.