Nicolas Sarkozy à Belfort : « Je ne laisserai jamais tomber Alstom »

Le candidat à la primaire de la droite et du centre a rencontré les syndicalistes et les salariés d'Alstom, avant de tenir un meeting aux côtés du député-maire (LR) de Belfort, l'un de ses fidèles soutiens. 

© MaxPPP
« On a joué avec vos emplois, on a joué avec la tradition industrielle. » A la mairie de Belfort, devant les syndicalistes et les salariés d'Alstom, Nicolas Sarkozy ne mâche pas ses mots.

L'accord du gouvernement pour sauver l'entreprise ? L'ancien chef de l'Etat le respectera, s'il est élu président de la République. Car il l'assure : il se sent « engagé par la parole de l'Etat », « contrairement à François Hollande ». Pour autant, Nicolas Sarkozy reste inquiet sur l'avenir de l'entreprise à moyen terme.

« Je ne laisserai jamais tomber Alstom »



En pleine campagne, Nicolas Sarkozy est là pour convaincre : il rappelle son rôle en tant que ministre de l'Economie en 2004, pour faire entrer l'Etat au capital d'Alstom. 

Ce vendredi soir, l'ancien patron des Républicains donne un meeting à la Maison du peuple, à Belfort. Il est accueilli par le député-maire (LR) de Belfort Damien Meslot, qui a appelé à voter pour lui à la primaire de la droite et du centre.

Parmi les autres fidèles présents au meeting : le sénateur (LR) de la Haute-Saône Alain Joyandet. 

Sur place, nos équipes ont pu poser quelques questions à Nicolas Sarkozy. Voici l'interview dans son intégralité :


durée de la vidéo: 03 min 45
Nicolas Sarkozy à Belfort



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nicolas sarkozy politique alstom économie entreprises
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter