PHOTOS. Eurockéennes 2018 : Eddy De Pretto déplace les foules pour l'ultime journée

© Pascal Sulocha - France 3 Franche-Comté
© Pascal Sulocha - France 3 Franche-Comté

Le très attendu Eddy De Pretto et ses textes acérés ont déplacé des milliers de festivaliers, en ouverture de la dernière journée des Eurockéennes, qui se déroulent du 5 au 8 juillet, près de Belfort. Impressions.

Par Sarah Rebouh et Pascal Sulocha

Eddy De Pretto était décidément très attendu aux Eurocks 2018, à en croire l'épaisse marée humaine postée sous le chapiteau de la Greenroom à 18h15 dimanche. Les fans étaient d'ailleurs aussi agglutinés très loin derrière la régie, jusque sous les arbres. 
 
 

"Je n'ai jamais vu autant de monde devant la Greenroom !" (Parole de festivalier)


Sous 27 degrés et par un beau soleil, le petit génie du texte a lancé son concert a cappella, sur son titre "Rue de Moscou", issu de son premier album intitulé "Cure". Cet album, sorti en mars dernier, avait pris directement la tête des meilleures ventes d'albums en France avec un démarrage fulgurant.
 
© Pascal Sulocha - France 3 Franche-Comté
© Pascal Sulocha - France 3 Franche-Comté
 

"On a adoré. Même si des fois on avait du mal de comprendre les paroles" (Parole de festivalières)


Nommé aux dernières Victoires de la musique dans la catégorie Révélation scène, le chanteur originaire de Créteil n'a pas démérité aux Eurocks, malgré une heure de passage peu propice aux folies collectives et une voix parfois masquée par les basses. 
 
© Pascal Sulocha - France 3 Franche-Comté
© Pascal Sulocha - France 3 Franche-Comté
 

"C'était propre, carré, professionnel." (Parole de festivaliers)


L'artiste de 25 ans a déroulé les chansons de son album, de manière un peu scolaire certes, mais avec une qualité vocale et une prestance prometteuses, de quoi ravir les festivaliers. "Kid", "Random", jusqu'à la "Fête de trop" ; Eddy de Pretto n'a pas fait d'économies et le public l'a, à coup sûr, senti. 

En somme, Eddy de Pretto, ou l'assurance de démarrer une dernière soirée sous les meilleurs auspices. 
 
© Pascal Sulocha - France 3 Franche-Comté
© Pascal Sulocha - France 3 Franche-Comté

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus