• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

PHOTOS. The Roots, la légende hybride du hip hop américain

Black Thought, rappeur de The Roots aux Eurockéennes de Belfort 2019. / © Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté
Black Thought, rappeur de The Roots aux Eurockéennes de Belfort 2019. / © Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté

Le groupe de hip-hop mythique The Roots s'est produit en fin de soirée ce dimanche aux Eurockéennes de Belfort, sur la Greenroom. Les festivaliers ont évidemment répondu présents. On vous raconte par ici.

Par Sarah Rebouh

En place aux Eurocks 1995, The Roots, l'un des groupes mythiques du hip-hop international a remis le couvert en 2019. Autour du chanteur Black Thought et le batteur Questlove (fondateur de The Roots), le crew originaire de Philadelphie, a traversé le temps et reste un groupe référence pour de nombreux adeptes du genre.

Fondé en 1987, le groupe est réputé pour prendre des risques et n'a jamais eu peur de tomber dans l'hybride, à la croisée du jazz, du funk, du rock ou encore de la soul. 
 
© Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté
© Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté
© Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté
© Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté

The Roots maîtrise tous les codes et connaît toutes les notes. Les Américains enchaînent les sons sans transition avec une aisance incroyable. Il n'y a pas de frontière au groove de Black Thought, dont la voix ne déraille jamais. Passant du grave à l'aïgue, en concert avec les cuivres, la batterie et la guitare électrique, le rappeur du groupe n'a jamais eu aucune hésitation ce dimanche soir.

"Le groupe se différencie de la planète hip hop grâce à une musique jouée en live et composée collectivement ainsi que par un travail du sample inédit puisque ce sont leurs propres prises enregistrées en studio qui sont utilisées comme base musicale" écrivait le Nice Jazz Festival. The Roots ce n'est pas juste du hip hop, c'est la crème de la musique internationale dans son ensemble.

A Belfort, le public l'a vite compris et a su passer de la bossa au hip-hop américain, de la funk à la soul et de rythmes colorés au gros son qui tapent, pour un concert 100% métissé. 
 
© Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté
© Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté
© Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté
© Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté
© Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté
© Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté
© Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté
© Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté
© Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté
© Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté
© Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté
© Photo : Sarah Rebouh - France 3 Franche-Comté

>> Revivez les Eurockéennes de Belfort 2019 par ici.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Extrait film amateur du 8 septembre 1944 et témoignages ancien maquisard

Les + Lus