Valdoie : Après l'EHPAD de la Rosemontoise, la villa des sapins, est placée sous tutelle par le département

Dans le Territoire de Belfort, le conseil départemental annonce ce vendredi 10 juillet le placement sous tutelle de cet établissement qui accueille des enfants sous protection. Géré lui aussi par l'association Servir, la structure a connu plusieurs incidents de fonctionnement ces derniers mois. 

La villa des sapins à Valdoie dans le Territoire de Belfort accueille des gens en difficulté.
La villa des sapins à Valdoie dans le Territoire de Belfort accueille des gens en difficulté. © Michael Desprez - maxPPP
Un arrêté signé ce 10 juillet par Florian Bouquet, président du Conseil départemental du Territoire de Belfort place l'établissement sous administration provisoire.


La Villa des Sapins de Valdoie » gérée par l’association Servir accueille 50 enfants placés sous la protection du Conseil départemental. C'est la seule maison d'enfants à caractère social du département. 

Depuis plusieurs mois, la structure connaissait des dysfonctionnements. Educateurs agressés, climat de tensions, interventions régulières des pompiers pour des incidents, jeunes livrés à eux-mêmes...

La décision de placer l'établissement sous la responsabilité d' une autre direction provisoire a été prise après un rapport d'inspection établi par le département et la Direction Interrégionale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse du Grand Centre. "La décision s’est imposée immédiatement" écrit le conseil départemental.

Deux administrateurs provisoires Martial Milaret et Jean-Christophe Chatelains ont désignés  pour une durée de trois mois renouvelables. Ils accompliront au nom du Département et pour le compte de l’établissement tous les actes d’administration urgents ou nécessaires pour mettre fin aux difficultés constatées afin d’assurer la santé, la sécurité, l’éducation, le bien-être physique et moral des jeunes confiés" ajoute le conseil départemental.

L'association Servir pointée du doigt dans le rapport est aussi celle qui gérait la maison de retraite de Valdoie la Rosemontoise. Une maison placée sous tutelle elle aussi au plus fort de la crise sanitaire le 6 avril dernier. Une trentaine de résidents y ont trouvé la mort, ainsi qu'une aide-soignante. Le personnel n'était pas équipé en moyens de protection au début de la crise. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter