VIDÉO. Belfort : comprendre l'affaire General Electric en 3 minutes

Comment et pourquoi le géant américain GE en est arrivé à supprimer des emplois en France et plus particulièrement à Belfort ? Découvrez une vidéo de trois minutes pour faire le point sur ce volet économique qui bouscule le pays depuis une semaine.

Par Sarah Rebouh

Le groupe General Electric a annoncé le 27 mai qu'il allait supprimer 985 postes à Belfort. Même si un plan social était dans l'air, les salariés ont pris la nouvelle comme un coup de massue. Du côté des élus locaux et des syndicats, la stupéfaction est la même. Pour certains, c'est même la colère qui domine.

Comment en sommes-nous arrivés là ? Quelles sont les causes de cet échec industriel ? Quelles sont les réactions ? On fait le point, dans une vidéo de trois minutes : 
Belfort : comprendre l'affaire General Electric en 3 minutes
Réalisation : Sarah Rebouh

"Blocage", "grève" : les moyens d'action seront multiples ont menacé les syndicats, si la direction de General Electric ne négocie pas avec eux. Ils considèrent que la date de l'annonce n'a pas été choisie par hasard : deux jours après les élections européennes et lors d'une semaine avec le jeudi de l'Ascension, ce qui explique que relativement peu de salariés de GE travaillent ces jours-ci.

Des actions seront menées la semaine prochaine pour tenter de renverser la situation, en compagnie d'élus et d'habitants de Belfort. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus