VIDEO – Découvrez l'histoire du Territoire de Belfort qui fête ses 100 ans cette année

durée de la vidéo : 00h09mn26s
Cette année, le département du Territoire de Belfort fête son centenaire. C’est l’occasion de tous de découvrir l’histoire singulière de ce département aux multiples facettes. ©Département du Territoire de Belfort

Cette année, le Territoire de Belfort fête son centenaire. C’est l’occasion pour tous de découvrir l’histoire singulière de ce département aux multiples facettes. Vivez 100 ans d'histoire en moins de 10 minutes avec ce film produit par le département.

Le Territoire de Belfort est l’un des plus jeunes et l’un des plus petits départements français. Il comprend 101 communes et compte aujourd’hui 141 852 habitants répartis sur plus de 600 kilomètres carrés.

La création du département 90

Né en 1871 avec la signature du Traité de Francfort, qui met fin à la guerre franco-prussienne, le Territoire de Belfort devient le 90ème département français en 1922.

Le Lion de Belfort

Le Territoire de Belfort est très connu grâce à la statue emblématique de sa capitale : le Lion. Cette sculpture monumentale est l’œuvre d’Auguste Bartholdi, le créateur de la Statue de la Liberté installée à New-York.

Le Lion demeure encore à ce jour, la plus grande sculpture de pierre de France. Un colosse qui ne laisse pas indifférent et forme avec la Citadelle, un ensemble élu "Monument préféré des Français" en 2020.

Territoire d’excellences industrielles

En 1928, Alsthom naît de la fusion de la SACM (Société Alsacienne de Constructions Mécaniques) et de la Compagnie Française Thomson-Houston. Le début d'une longue série d'opérations industrielles et financières.

En 1955, cette excellence industrielle se manifeste pleinement avec une locomotive Alsthom (la CC 7017), fabriquée à Belfort, qui franchit le record de vitesse sur rail à 331 km/h.

La saga de la grande vitesse ferroviaire se prolonge jusqu’en 1978 avec la sortie des ateliers Alsthom des deux premiers TGV électriques pour la ligne Paris-Lyon-Marseille.

En 2007, nouveau record de vitesse pour un train conçu à Belfort : le TGV franchit la barre des 574 km/h.

Son ouverture vers les nouvelles technologies et l’industrie de pointe est illustrée en 1960 par l’arrivée de l’entreprise Bull pour y lancer la production d’imprimantes et de périphériques informatiques. Le Territoire de Belfort entre alors dans l’ère de la bureautique.

Cette expansion industrielle ne se limite pas à Belfort et à sa périphérie. Dans le sud du département, de 1962 à 1968 les entreprises Bohly, Dubail-Kohler et Viellard fusionnent pour former la Générale des Forgeage Décolletage (FGD) qui prendra le nom de LISI en 2002. Ce groupe est désormais le premier fabricant français de visserie boulonnerie.

Le Territoire de Belfort abrite une entreprise familiale historique, leader mondial de l’hameçon triple. Créée en 1910, la société VMC Pêche fournit aujourd’hui 70 pays à travers le monde. Elle est même labellisée "Entreprise du Patrimoine Vivant".

La culture pour tous

Le Territoire de Belfort, c’est aussi la culture pour tous, ouverte sur le monde grâce à la création en 1987 du FIMU (Festival International de Musiques Universitaires) par la ville de Belfort.

1989 voit naître la 1ère édition des Eurockéennes créées par le Conseil général. Un festival qui, depuis, n’a cessé de grandir et fait actuellement partie des plus grands festivals français.

Des espaces naturels remarquables

Le Territoire de Belfort est un site touristique non-négligeable avec plus de 200 étangs et plans d’eau dont le réputé Site du Malsaucy qui accueille chaque année Les Eurockéennes.

Le département comprend également des espaces naturels classés "Natura 2000" ainsi que le diamant vert qu’est le Ballon d’Alsace.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité