Tu fais quoi pour la planète ? : comment faire ses cotons démaquillants et shampoings, ou la beauté sans polluer

A moins d'être un super-héros, aucun d'entre nous ne peut seul sauver la planète. Partout, des femmes et des hommes agissent à leur échelle, au quotidien, en faisant un geste pour préserver l'environnement. Suivez l'exemple d'Elsa, reine de la beauté sans polluer.

Maquillée ou non, la plupart des filles et femmes aujourd’hui se nettoie le visage matin et soir avec toutes sortes de produits. Huiles, laits, eaux micellaires, savons...Pour tout enlever, il n’y a pas de miracle, le rinçage ne suffit pas, il faut frotter.  Le célèbre disque de coton a détrôné depuis longtemps le gant de toilette. 

Jour après jour, ces cotons forment une belle montagne de déchets. Alors, quelle solution pour ratatiner ce tas et contribuer à son échelle à préserver un peu plus notre planète ?

Elsa vit à Besançon, elle a une solution idéale : elle fabrique ses propres disques ou carrés démaquillants, avec des linges de maison en fin de vie. Elle recycle ainsi draps et taies d'oreiller, et serviettes éponges, et réduit du même coup les déchets ménagers.

Sur cette lancée, Elsa a aussi commencé à fabriquer ses propres shampoings, pour limiter l'emploi des produits chimiques. Elle nous raconte son expérience.

 

Stop aux cotons dans la poubelle !

En France, nous consommons entre 600 et 2000 cotons par an. Une habitude néfaste pour la planète, car la production de coton est très gourmande en eau, sans compter les agents blanchissant utilisés, et les pesticides qui représentent 10% de la totalité des pesticides répandus dans le monde. Les industries textiles commencent d'ailleurs à évoluer, la chanvre, le lin sont de plus en plus utilisés pour limiter ainsi la production de coton. 

A son échelle, Elsa fait un geste pour la planète. "Je prends une serviette de bain, bien absorbante et une taie d'oreiller, ou un vieux drap", la jeune fille les découpe ensuite à la taille souhaitée et les coud. Ses disques sont lavables et réutilisables.  En plus, Elsa fait des économies en recyclant ainsi son linge de maison.

Des produits de beauté sans produits chimiques

Avez-vous déjà lu la liste des ingrédients, excipients de vos shampoings, gel douche, crèmes de soin ? C’est à vous donner le vertige. A moins d’avoir un master de chimie, on ne comprend pas vraiment pas pourquoi il y a autant de monde dans un si petit tube. 

Elsa, notre bisontine, a décidé de créer ses propres cosmétiques. "Je mélange des huiles végétales naturelles que j'achète dans des magasins bio", nous explique-t-elle, "en lissant mes immenses cheveux soyeux, je vois vraiment la différence entre avant, avec les poduits chimiques et après".

En surfant sur le net, on trouve moults recettes, conseils, tendances, blog, kits à acheter par correspondance, c'est devenu un vrai marché. Attention donc à ne pas vous faire avoir, et surtout attention au coût ! Attention également aux personnes allergiques, quand on fait ses propres cosmétiques, il vaut mieux faire quelques tests, et ne pas hésiter à demander conseil, par exemple à son pharmacien. 

En fouillant un peu, on a trouvé deux sites avec quelques exemples de produits à confectionner soi-même : 

De notre côté, nous avons testé et craqué pour le gommage corps au café. Nous avons utilisé du marc de café, avec de l'huile de coco, c'est simple, facile d'utilisation et économique. Un clin d'oeil à Elsa, qui nous a poussé, à faire nous aussi un geste pour la planète. 

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité