Ultra-trail des montagnes du Jura : Johan Fernandez termine premier de l'UTMJ et de ses 187 km

L'ultra-traileur de Haute-Savoie, Johan Fernandez, a terminé premier de la deuxième édition de l'Ultra-trail des montagnes du Jura (UTMJ). Le coureur de 41 ans a bouclé les 187 km et 7 970 mètres de dénivelé positif en 26 heures et 19 minutes.

Près de 187 km, 7 970 mètres de dénivelé positif et une partie de la course dans la nuit, sous les étoiles jurassiennes. Voilà ce que vient d'accomplir, samedi 2 octobre, l'ultra-traileur de Haute-Savoie, Johan Fernandez, en 26 heures, 19 minutes et 46 secondes.

Il remporte ainsi la deuxième édition de l'Ultra-trail des montagnes du Jura (UTMJ), sa seule victoire sur le circuit ITRA. Et pas des moindres. Auparavant, Johan Fernandez s'était risqué, cette année, à arpenter les sentiers et les côtes de l'UTMB, sorte de Coupe du monde des plus grands ultra-traileurs. Il était arrivé 77e de cette course et également 14e de la Swiss Canyon Trail, en juin dernier.

Seul arrivé en milieu d'après-midi

S'il n'a pas battu le record de la précédente édition (24h53min, mais sur un parcours différent avec moins de dénivelé positif), Johan Fernandez l'a emporté d'une large marge.

Il devance le Britannique Oliver WEBB et le Jurassien Nicolas GARIN-LAUREL. L’Alsacienne Claire BANNWARTH, première chez les féminines, termine 4e de l’UTMJ. D’autre part, Alexandre BOUCHEIX dit «Casquette Verte » s’adjuge la Renarde en 07:37:18. Sur la Franco-Suisse de 110km, le podium devrait se jouer entre le francilien Edgar DIAS, le Jurassien Cédric MERMET-BURNET et l’Eurois Frédéric RENARD. Place dimanche aux deux dernières courses adultes, la CMM et la Lynx et à l’UTMJ Kids avec 300 enfants.

 

Suivez l'avancée des coureurs en temps réel sur ce site et retrouvez le live vidéo de l'UTMJ sur le site de la course.

Cette année, l'UTMJ a rassemblé 134 participants, qui sont partis de Lancrans, dans l'Ain, vendredi en fin de matinée. Les traileurs ont ensuite traversé trois départements (l'Ain, le Jura, le Doubs), avec un crochet par la Suisse, pour arriver finalement à la station de Métabief.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
trail sport montagne nature