Vacances d'été en Franche-Comté : même le guide du routard vante la destination

La Franche-Comté est à l’honneur depuis quelques jours. Ses paysages du Jura, de Haute-Saône sont mis en avant par les guides de tourisme et médias nationaux. Le comité régional du tourisme travaille lui aussi pour séduire une clientèle locale.

Plateau des Mille Etangs en Haute-Saône
Plateau des Mille Etangs en Haute-Saône © Pascal Sulocha
A quoi vont ressembler nos vacances d’été ? C’est une question que beaucoup d’entre nous se posent. Il est une certitude, la crise sanitaire que nous traversons va forcément les modifier. Rien n’est clairement établi, pour le moment. Nous en saurons sûrement plus, début juin.
 

Le guide du Routard met en avant les Mille Etangs en Haute-Saône 

En cette période bien compliquée, la région est néanmoins sous les feux de la rampe.

Le Guide du Routard, fait un clin d'oeil à un site d'exception. Il classe les Mille Etangs dans les 20 destinations en France pour se dépayser. Le descriptif ne manque pas d'éloges :

"On ne le sait que trop peu, mais la Franche-Comté invite à l’évasion ! Grands espaces, lacs, forêts de résineux, faible densité et températures polaires en hiver : pas la peine d’aller au Canada pour jouer les trappeurs. Département où la nature est reine, la Haute-Saône ravira les amateurs d’air pur ou de tranquillité. Pourtant, les 1 000 étangs n’ont rien de naturel, ils ont été aménagés par l’homme, transformant tourbières et marais pour pouvoir y élever carpes ou tanches. Ils sont devenus des étangs de pêche ou des espaces de loisirs"

 
Plateau des Mille Etangs
Plateau des Mille Etangs © Jean-François Fernandez/MAXPPP
 

"Ouest-France" place le Jura dans les meilleures destinations cet été 


Chez nos confrères des "Ouest-France", c'est le Jura qui fait recette. Dans un article consacré , aux "dix  destinations françaises méconnues pour des vacances d'été à l'écart du coronavirus". Le Jura prend les deux premières places du podium. Une belle promotion dans un quotidien régional qui est le premier de France en terme de diffusion, 645 853 exemplaires chaque jour. Dans l'Ouest de la France, à 800 kilomètres du Jura, la promotion du département est une bonne nouvelle pour les professionnels du tourisme jurassiens.

 
Arbois dans le Jura
Arbois dans le Jura © France 3 Franche-Comté : Pascal Sulocha
 

Une belle promotion sur fond de crise sanitaire 


La région Bourgogne-Franche-Comté a des atouts, mais pour le moment elle doit composer avec une carte sanitaire guère en sa faveur. Sur la carte du déconfinement, nous sommes toujours en couleur rouge, et donc il y a encore des restrictions. Les campings n'ont pas l'autorisation de rouvrir pour l'instant, idem pour les parcs, jardins, bars et restaurants.

Plusieurs sénateurs ont demandé au gouvernement de clarifier et complèter le plan de relance du tourisme annoncé mi-mai.
Michel Raison, sénateur (LR) de la Haute-Saône, co-pilote la cellule "tourisme" de la commission des Affaires économiques au Sénat. "Nous devons faire en sorte que les Français partent en vacances !".... "Le tourisme domestique représente les 2/3 des recettes du secteur. En capitalisant sur cet atout, nous pouvons limiter la casse", a-t-il ajouté.
 

Tunnel de St Albin sur la Saône
Tunnel de St Albin sur la Saône © Office de Tourisme CCCombes
 

Passer ses vacances... sans partir très loin et en posant ses valises dans sa région


L’idée fait son chemin et au Comité Régional du Tourisme de Bourgogne-Franche-Comté, on y travaille. La région, qui en complément des aides de l’état a versé 5000 euros aux hôteliers et 3000 euros aux gîtes et chambre d’hôtes, veut agir dès maintenant. Loïc Niepceron, rappelle que le nombre d’emplois directs ou indirects liés au tourisme, est de 42.000. dans la région.

C’est une activité economique à part entière. De nombreuses réunions se sont déroulées ces derniers jours avec l’ensemble des professionnels du tourisme pour préparer cette saison un peu spéciale post-confinement.

En 2019, en Bourgogne-Franche-Comté, il y a eu plus de 3 millions de nuitées en camping et plus de 7 millions en hôtellerie. Dans cette clientèle, beaucoup d'étrangers issus des Pays-Bas, d'Allemagne,  de Belgique, et même de Chine. Cet été, il n'y aura pas d'étrangers dans notre région, conséquence de la crise sanitaire. Alors il va falloir faire sans.


... et réinventer les vacances


Alors, pourquoi ne pas proposer des vacances différentes aux habitants de la région dans leur région. 

"De la Nièvre au Jura en passant par la Haute-Saône, notre région est très très riche " dit Loïc Niepeceron, président du Comité Régional du Tourisme.
« Dans la région, il y a 1.350 km de véloroute et voie verte, 3.663 monuments historiques, des sites classés à l’UNESCO , 50% de surface boisée , 20 000 km de sentiers de randonnée, 1.300 kilomètres de voies navigables , 3 parcs naturels régionaux, passer ses vacances dans la région, c’est possible et sûr » estime Loïc Niepceron.

Une campagne de promotion va être lancée dans les prochains jours par le biais des médias locaux pour que les habitants de la région et à proximité (re)découvrent la Bourgogne-Franche-Comté avec de nouvelles offres pour un été unique. 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus - confinement : envie d'évasion santé société vacances sorties et loisirs c'est l'été loisirs région bourgogne franche-comté