• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Vesoul : accoucher à l’hôpital presque comme à la maison

© Pixabay
© Pixabay

L’hôpital de Vesoul offre aux futures mamans la possibilité d’un accouchement physiologique. Deux nouvelles salles permettent aux mères de mettre au monde leur enfant comme à la maison mais en toute sécurité.
 

Par Fatima Larbi


Deux salles d’accouchement physiologique ont été aménagées dans la maternité de l’hôpital de Vesoul. Il s’agit de proposer un accueil différent aux femmes qui le désirent.

►Des accouchements physiologiques à l'hôpital de Vesoul


Quand elles arrivent à la maternité pour accoucher, les femmes sont accueillies dans une pièce  dédiée à la relaxation. Une baignoire est mise à leur disposition pendant le travail afin de les apaiser et d’atténuer la douleur. Un lieu plus intime qu’une salle de travail classique.
Salle dédiée à la relaxation / © Florence Cicolella
Salle dédiée à la relaxation / © Florence Cicolella
La deuxième salle, appelée salle nature, est réservée aux accouchements. Tout cela se fait dans une "ambiance cocooning". On est très loin de la salle blanche médicalisée.
Des lianes suspendues pour s’étirer, des ballons de fitness pour permettre au bassin de se placer, une chaise d’accouchement, sont mises à leur disposition.  Et pour plus de confort, un fauteuil et un divan y ont été installés. Des objets mis à la disposition des femmes pour qu’elles choisissent celui qui leur convient le mieux.

J’ai préféré accoucher dans une position à quatre pattes sur le divan. Laura Versele maman de Malone, 23 jours 

Salle d'accouchement / © Florence Cicolella
Salle d'accouchement / © Florence Cicolella

Tout est fait pour que les femmes aient l’impression d’accoucher "un peu comme à la maison". Mais le fait que cela se passe à l’hôpital permet la sécurité et de disposer de soins à portée de main. Par contre, elles ne peuvent pas avoir recours à la péridurale dans cet espace d’accouchement naturel. D’où, l’importance de la préparation à l’accouchement.

Pour accompagner ces accouchements physiologiques, les sages-femmes ont dû se former,  modifier leur façon de travailler afin de donner aux femmes, et à leurs conjoints, plus de liberté et d’intimité.
Mais il est toujours possible de changer d’avis et de rejoindre une salle d’accouchement traditionnelle si la future maman change d’avis.

Aujourd’hui, la demande des femmes a évolué, certaines d’entre elles souhaitent accoucher presque comme à la maison. Pour répondre à ce besoin, de plus en plus de maternités ont adopté ce concept qui rend les parents acteurs de l’accouchement. Le projet de l’hôpital de Vesoul s’inscrit dans cette évolution de la société. En un mois, trois femmes ont fait le choix de mettre leur enfant au monde  de cette façon.

►Pourquoi un tel projet à l'hôpital de Vesoul ?


En 2016, la maternité de l’hôpital de Vesoul a constaté 101 naissances de moins par rapport à 2015. Un chiffre alarmant, même s’il s’inscrit dans une baisse générale de la natalité.
Ce constat a amené la direction de l’hôpital et ses équipes à trouver un nouvel élan, pour relancer ce service.
© Pixabay
© Pixabay

Des groupes de réflexion se sont mis en place et des modifications ont été envisagées. Après six mois de travaux et 300 000 euros d’investissement, le pôle mère-enfant de l’hôpital d’enfants a changé de physionomie. Une nouvelle salle d’attente a vu le jour, le secteur consultations a été amélioré et une salle d’accouchement nature a été aménagée.

Les futures mamans viennent de Vesoul, Lure, Luxeuil. Elles disposent désormais, à l’hôpital de Vesoul d’un équipement « dans l’air du temps », ce qui contribue à attirer davantage de patientes.

Dans l’émission ensemble c’est mieux ! du mardi 21 mai 2019, Florence Cicolella nous emmène à l’hôpital de Vesoul en compagnie de ses invités  pour découvrir ce nouveau dispositif :
Isabelle Muller, cadre sage-femme
Élodie Engels, sage-femme
Laura Versele maman de Malone 23 jours
 

Sur le même sujet

Bourgogne : de nombreuses animations vous attendent pour le Mois des Climats !

Les + Lus