VIDEO. Vescemont (Territoire-de-Belfort) : mais qui éteint les lampadaires de la commune depuis plusieurs mois ?

Depuis plusieurs mois, régulièrement, pendant la nuit, une personne éteint certains lampadaires en subtilisant les fusibles, situés sur le mat, à plus de 8 mètres de hauteur. La mairie est impuissante et les habitants ne comprennent pas. 
Le plus souvent, ces derniers temps, c'est en plein jour que le lampadaire brille...quand le soleil l'aide un peu.
Le plus souvent, ces derniers temps, c'est en plein jour que le lampadaire brille...quand le soleil l'aide un peu. © Rémy Poirot/France 3
Voilà déjà quatre fois que la lumière s'éteint en pleine nuit route de Rosemont, à Vescemont. Quatre fois en quelques mois que la boîte à fusible d'un ou plusieurs lampadaires est endommagée ou vidée de son contenu. Tout cela à huit mètres de haut ! Cette extinction des feux provoque l'inquiétude des riverains qui ne se sentent plus en sécurité pour circuler. 

Et cela coûte cher à la commune. Entre la location d'une nacelle, le remplacement des fusibles et/ou de leur contenant, la facture monte à 500 euros en moyenne par intervention. 

"Les deniers sont suffisamment précieux dans les communes, vu la baisse des dotations, pour qu'on ne les gâche pas", se désole le maire (SE) Christian Canal. 

Il y a un an et demi, les lampadaires qui fonctionnaient encore avec des ampoules avaient été cassés à la carabine à plomb. Depuis ils sont équipés de LED, moins énergivores. 
 

Qui est l'auteur ? 


Tous s'interrogent sur les motivations et l'identité du malfaiteur. "Ça, c'est vraiment mystère et boule de gomme !", sourit un ancien du village. "Un écolo ? Quelqu'un qui est gêné par la lumière chez lui ?", s'interroge un plus jeune. 

Le mystère reste entier. "Toutes les personnes que j'ai rencontrées sont favorables à l'éclairage, confirme Christian Canal. Alors je souhaite vraiment qu'il y ait une discussion avec cette personne qui éteint les lampadaires. Je suis suffisament à l'écoute pour qu'il passe en mairie." 

Surtout, l'élu espère ne pas faire un matin de macabre découverte au pied du luminaire, si le vandale ratait son coup. "On ne peut pas imaginer un accident pour des choses aussi banales....", se désole-t-il. 

La mairie a porté plainte à la gendarmerie et envisage de poser une caméra de surveillance, qui dissuadera peut-être "l'éteigneur de réverbères" de recommencer. 

 
Vescemont : qui éteint les lampadaires de cette petite commune du Territoire de Belfort ?

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite faits divers