• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

VIDÉO. Vols de ruches dans le Jura : des apiculteurs mal intentionnés pointés du doigt

Les vols de ruche sont en expansion en Franche-Comté, comme partout ailleurs. / © Jean François Ottonello/MaxPPP
Les vols de ruche sont en expansion en Franche-Comté, comme partout ailleurs. / © Jean François Ottonello/MaxPPP

Alors que l'on sait les abeilles menacées, certains s'adonnent aux vols de ruches. S'agit-il d'apiculteurs ? Le doute est permis. Dans le nord du Jura, Martin, apiculteur passionné a vu disparaître sept de ses ruches ces dernières semaines. Reportage. 

Par France 3 Franche-Comté

Dans le Jura, un apiculteur a constaté le vol de sept de ses ruches entre le 2 et le 9 avril, sur la commune de Brans. Il a déposé plainte en gendarmerie d'Orchamps.

Ce dernier soupçonne certains apiculteurs de ces méfaits. Selon lui, des apprentis apiculteurs "préfèrent voler des ruches plutôt que de les acheter, pour un plaisir immédiat. Là c'est un apiculteur et ce n'est pas un trafic car sinon il aurait tout pris". En effet, installer une ruche prend du temps et demande du soin et beaucoup d'énergie. 

"On a de gros problèmes aujourd'hui. On a un gros déficit de miel, donc certaines personnes ont peu de scrupules à se servir chez les voisins. Ce sont des connaisseurs, les gens sont équipés. Ils savent ce qu'ils viennent chercher. On a des ruches en pleine explosion en ce moment. Pour avoir les plus belles ruches, c'est le moment de voler" nous a expliqué Nicolas Brugger, du syndicat apicole du Doubs.  

Découvrez notre reportage : 
Vols de ruches dans le Jura : des apiculteurs mal intentionnés pointés du doigt
Intervenants : Martin Daune - Apiculteur amateur, Nicolas Brugger - Syndicat apicole du Doubs. Un reportage de : POIRIER Sébastien, MARTIN David et GOIFFON Amélie.

Aucune région de France n'est épargnée. Dans certaines, les vols de ruches sont effectués par de véritables bandes organisées. Comme le rappelle 20minute.fr dans un article daté de 2018, en Isère, 65 ruches ont été dérobées en une nuit. Dans la Loire, 74 avaient été volées quelques jours plus tard. 
 

Sur le même sujet

Dijon : les gilets verts, des médiateurs au service des usagers

Les + Lus