Cet article date de plus de 6 ans

Vin : la sécheresse va peser sur les vendanges en Bourgogne et dans le Beaujolais

La récolte 2015 devrait être en baisse en Bourgogne et dans le Beaujolais. Les vignobles n’ont pas été épargnés par la sécheresse et les grappes ont produit de toutes petites baies.
Des vignes près de la Roche de Solutré, en Saône-et-Loire
Des vignes près de la Roche de Solutré, en Saône-et-Loire © AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES


Quelle est la baisse de production attendue ?

Il est encore trop tôt pour avoir une estimation exacte de la baisse de production, mais rien que dans le Beaujolais, la filière s'attend à des vendanges un tiers plus maigres que l'an dernier, selon Florence Hertaut, conseillère en viticulture à la Chambre d'agriculture du Rhône. "La sécheresse a fait que les grappes, les baies, sont particulièrement petites", explique-t-elle.

Le constat est le même en Bourgogne : "une petite baisse de quantité est vraisemblablement attendue à cause de la chaleur", indique Christine Monany, qui suit la maturité des vignes au Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB). "Le manque d'eau limite la maturité de la vigne", dit-elle.

Les pluies du week-end ont "permis à la vigne de repartir, mais les baies sont restées petites. Elles vont grossir un peu mais ne vont pas atteindre une taille normale", selon elle.



Comment s’annonce le millésime 2015 ?

Cela dit, si la chaleur pèsera sur la quantité, les professionnels sont optimistes sur la qualité du millésime à venir. Notamment parce que "la sécheresse a permis d'avoir des vignes très saines", puisque c'est l'humidité qui le plus souvent conduit à la prolifération de maladies, constate Florence Hertaut.

Idem en Bourgogne où "on peut tout de même s'attendre à un beau millésime", même si ce sont "les dernières semaines qui seront déterminantes". Car, comme dit le dicton, c'est "septembre qui fait le vin". Enfin, sauf si tout est vendangé avant...

Les vendanges seront aussi précoces. En Bourgogne, dans le Sud-Mâconnais, elles commenceront à la fin du mois d'août. Dans le Beaujolais, la date de début de récolte doit être fixée mardi. 

Cet été, plus de 70 départements sont frappés par la sécheresse. La situation est particulièrement critique en Bourgogne et dans le département du Rhône, où la chaleur et le manque de pluie ont durement affecté certaines productions agricoles.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie météo canicule sécheresse vendanges