• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Percée du vin jaune : la bouteille de vin jaune datant de 1774 n'a pas trouvé preneur aux enchères

Photo d'archive. / © France 3
Photo d'archive. / © France 3

La vente de cette bouteille très rare ne s'est pas effectuée samedi 2 février à Poligny (Jura). Le prix de l'estimation n'a pas été atteint. La bouteille retourne donc vieillir encore un peu....

Par MD

C'était pourtant l'une des dernières bouteilles de cette cuvée 1774 qui était mise en vente à l'occasion de la Percée du vin jaune.

Le prix d'estimation minimale était fixé à 30.000 euros. Hier les enchères ont permis de s'approcher de cette somme, mais sans l'atteindre avec une ultime enchères à 29.000 euros.

La vente n'a pas été adjugée. 


Un millésime aussi rare qu'apprécié


Elle a traversé les époques depuis le règne de Louis XVI. L'une des dernières bouteilles de la cuvée de vin jaune de 1774 va être mise aux enchères samedi 2 février, à l'occasion de la 22e Percée du vin jaune, à Poligny.

"Présentée depuis plusieurs années à l’occasion de cet événement traditionnel, son stock arrive à son terme, et dévoile désormais l’une de ses dernières bouteilles", indiquent les organisateurs.
 

Cette cuvée appartenait à un vigneron d'Arbois : Anatoile Vercel. La vigne dont est issue la récolte a été taillée sous Louis XV puis vendangée sous Louis XVI avant la mise en bouteille de ce millésime, au 17e siècle. Rien que ça.

A l'époque, les traditions viticoles étaient bien différentes : on faisait vieillir le vin en tonneau une quinzaine d'années. L’estimation de ces clavelins de vin jaune tournait, l'an dernier, autour de 15 000 à 20 000 euros pièce, voire plus. Mais ce n'est pas la première fois qu'une bouteille de cette cuvée est mise en vente.

 

Apprécié par les plus grands palais


L'an passé, trois avaient été soumises aux enchères et l'une d'elle a battu tous les records en étant adjugée pour 85 000 euros ! Quelques années plus tôt, en 2011, une autre était adjugé 60 000 euros à un collectionneur. Et ce millésime a été "reconnu à de nombreuses reprises comme vin d’exception", précisent les organisateurs de la Percée du vin jaune.
 

Il a notamment été médaillé d’argent lors de l’exposition universelle de 1867 et a séduit les plus grands palais, à l'image de celui de Louis Pasteur et plus tard, Alexandre Millerand, ex-président de la République.

Les experts aussi s'accordent également à dire que ses arômes sont sans égal : en 1994, ils lui ont attribué la note de 9,4 sur 10. "Ce vin jaune d’Arbois se range aujourd’hui auprès des plus anciens actuellement conservés dans le mondeajoutent les organisateurs. Il se laissera aisément déguster de nouveau le siècle prochain."

 

Infos pratiques

La vente aux enchères aura lieu samedi 2 février, à 14h, à la Chapelle de la Congrégation de Poligny. La Percée du vin jaune se déroulera jusqu'au dimanche 3 février. Pour vous y rendre, deux options s'offrent à vous :

  • Le Pass'Journée (20 euros par personne) qui offre un accès au site, un verre de dégustation, 10 tickets de dégustation (valable samedi ou dimanche).
  • Le Pass'Week-end (35 euros par personne) qui offre un accès au site, deux verres de dégustation et 10 tickets de dégustation par jours.

Toutes les informations sur le programme ici.

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus