Vous voulez voter aux élections européennes ? Inscrivez-vous avant le 31 mars sur les listes électorales

Publié le Mis à jour le

Vous avez oublié de vous inscrire sur les listes électorales ? Il n'est pas trop tard. Pour voter le 26 mai prochain aux Européennes, le délai pour s'inscrire est rallongé au 31 mars. 

Ce sera l'unique rendez-vous électoral de l'année 2019 pour les Français. En mai prochain, nous élirons nos députés européens. Jusqu'à présent, passé le 31 décembre, il était impossible d'obtenir une carte d'électeur dans sa commune. Désormais, la période a été allongée. Pour ces élections, la date limite est portée à la du mois. 

Pour voter aux prochaines élections européennes du 26 mai 2019, les électeurs pourront s’inscrire jusqu’au 31 mars 2019.


Comment demander sa carte d'électeur ?


Les demandes d'inscriptions sont à faire en ligne sur les sites www.demarches.interieur.gouv.fr  ou www.service-public.fr, quelle que soit leur commune de résidence.
Le dépôt au guichet de la commune ou la transmission des demandes d’inscription à la commune par courrier restent possibles.


Qui peut demander une carte d'électeur ? 


Pour pouvoir voter en mai prochain, il vous faut : 
  • être âgé de 18 ans, au plus tard le 25 mai 2019 
  • être de nationalité française ou ressortissant d’un autre État membre de l’Union européenne 
  • jouir de son droit de vote en France ou dans son pays d’origine, pour les ressortissants d’un autre État membre de l’Union européenne 
  • apporter la preuve de son attache avec la commune d’inscription


Mise en place d'un répertoire électoral unique 


Cette évolution est associée à la mise en place d’un répertoire électoral unique (REU) et permanent dont la tenue est confiée à l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE).

Désormais, les communes n’auront plus à :
  • inscrire les jeunes majeurs, inscrits désormais sur le REU suite au recensement citoyen opéré par les communes, et mis à jour le cas échéant lors de la journée de défense et citoyenneté 
  • inscrire les personnes naturalisées ou les personnes dont l’inscription est ordonnée par le juge 
  • radier les personnes décédées, les personnes inscrites dans une autre commune ou les personnes privées de leur droit de vote par le juge