Cet article date de plus de 3 ans

Yonne : les accidents de la route ont fait 5 morts et 57 blessés au mois de juillet

Le mois de juillet 2018 a été marqué par une augmentation du nombre d’accidents sur les routes de l’Yonne : on déplore 5 morts et 57 blessés. Pour essayer d’inverser la tendance, la préfecture va maintenir des contrôles de vitesse et d'alcoolémie tout l'été.
 
L’abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h sur une grande partie du réseau secondaire est entré en vigueur le 1er juillet 2018.
Cette mesure a pour objectif de réduire le nombre de tués sur les routes.
 


Cette mesure n’a pas encore eu l’effet escompté dans l’Yonne où presque tous les indicateurs sont en hausse pour ce mois de juillet :

-hausse de 86,4 % du nombre d’accidents (41 accidents contre 22 en 2017)
-hausse de 96,6 % du nombre de blessés (57 blessés contre 29 en 2017)
-hausse du nombre de blessés hospitalisés (21 blessés hospitalisés contre 16 en 2017).


Seul le nombre de morts est stable : 5 personnes ont perdu la vie sur les routes de l’Yonne, soit autant que l'an dernier.

 


 

Comment expliquer la hausse du nombre d'accidents ?

"Le mois de juillet a été chaud, on peut penser que cela perturbe l’attention des conducteurs", estime Eric Duhen, commandant de l’escadron départemental de sécurité routière de l'Yonne.

Mais, précise-t-il aussitôt, "la plupart des accidents corporels qui ont été constatés dans le département sont des fautes de comportement direct du conducteur".

Les causes sont connues :
-non-respect des règles de circulation et pertes de contrôle
-conduite sous l'empire de l'alcool
-vitesse

 

Du 1er janvier au 31 juillet 2018, 16 accidents mortels se sont produits sur les routes de l’Yonne, ce qui a provoqué le décès de 19 personnes.


Sur un an, il apparaît que "les usagers de la route meurent 1,5 fois plus sur les routes de l'Yonne que sur le reste du territoire métropolitain", souligne la préfecture de l’Yonne.

Des opérations de contrôle de vitesse et d’alcoolémie se poursuivront tout l’été pour tenter d’inverser la tendance, d’autant que les vacances correspondent à une circulation accrue sur les routes de l’Yonne.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers sécurité routière société sécurité