• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Yonne : les habitants d'Etais-la-Sauvin n’ont plus d’eau potable depuis plus d’un an

Les habitants ne peuvent plus consommer l’eau du robinet, qui est polluée par un pesticide.
Les habitants ne peuvent plus consommer l’eau du robinet, qui est polluée par un pesticide.

Depuis des mois, la municipalité de la petite commune de l’Yonne distribue chaque mois 25 000 litres d'eau minérale à ses administrés. Les habitants ne peuvent plus consommer l’eau du robinet, qui est polluée par un pesticide utilisé par les agriculteurs locaux.

Par B.L.

"Le quotidien est devenu un enfer"


"Le quotidien est devenu un enfer", reconnaît une mère de famille.
Depuis fin 2016, l'eau est contaminée par un pesticide utilisé par les agriculteurs locaux. Il faudrait filtrer l’eau, mais la petite ville de 650 habitants n'en a pas les moyens.

L'Agence Régionale de Santé interdit la consommation d'eau courante pour la boisson, le lavage des dents, le lavage des aliments, la préparation de certains aliments (potages, biberon, sirops, thés, cafés...).
Résultat : chaque mois, la commune d'Etais-la-Sauvin distribue 4 packs de bouteilles d'eau par personne.

"On prend des bains de boue"


"Non seulement l’eau n’est pas potable, mais il y a des périodes où elle est marron. C’est des bains de boue qu’on prend quoi. C’est vraiment très dur à gérer", déclare une habitante.

"Nous, on ne peut pas interdire aux agriculteurs d’épandre ces pesticides dans leurs champs alors qu’ils sont vendus en toute légalité", explique Claude Macchia, maire d'Étais-la-Sauvin (SE).


Une solution est en vue : le réseau d'eau potable d'Etais-la-Sauvin devrait bientôt être raccordé à celui d’une commune voisine. Mais il faudra patienter au moins jusqu'au mois de mai avant de pouvoir consommer de nouveau l’eau du robinet.

Le reportage de Baziz Djaouti, Isabelle Rivierre et Cécile Frèrebeau avec :
-Niculae Dimitriu, habitant d'Étais-la-Sauvin
-Laurence Le-Stunff, habitante d'Étais-la-Sauvin
-Claude Macchia, maire d'Étais-la-Sauvin (SE)

La pollution des nappes phréatiques est un problème récurrent

Cela fait des années qu’un taux important de nitrates est constaté dans des captages d'eau potable de l’Yonne.
"Cela est certainement dû aux excès d’une agriculture intensive", selon plusieurs études parues sur le sujet.

Des expériences ont été lancées pour tenter d'améliorer la situation. Ainsi, plus de 200 arbres (noyers, cormiers, érables, poirier…) ont été plantés sur une parcelle d'orge à Coulanges-la-Vineuse. L’objectif est de leur faire jouer un rôle de piégeurs de nitrates.

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus