18 millions d'euros, un train-usine unique : des travaux "exceptionnels" jusqu'en octobre sur la ligne SNCF Paris-Dijon-Marseille

Depuis ce lundi 22 avril, la ligne ferroviaire entre Paris, Dijon, Lyon et Marseille est en chantier, et ce jusqu'au 31 octobre 2024. À l'aide d'un train-usine "exceptionnel", des travaux à hauteur de 18 millions d'euros sont en cours.

C'est un chantier de grande envergure qui démarre en Bourgogne. Pendant plus de six mois, la ligne ferroviaire reliant Paris, Dijon, Lyon et Marseille va faire l'objet de travaux conséquents. Un investissement de 18,3 millions d'euros par le groupe SNCF réseau. "Ce sont des travaux assez exceptionnels", confie à France 3 Bourgogne Sophie Mayaud, directrice de la communication.

Cette opération de "régénération et de modernisation des installations électriques" est effectuée sur la ligne entre Aisy-sur-Armançon et Ancy-le-Franc, dans l'Yonne. Le chantier vise à remplacer 565 poteaux caténaires qui tiennent les fils électriques le long des voies.

Un train-usine "exceptionnel"

Jusqu'au 31 octobre 2024, une centaine d'agents seront mobilisés pour effectuer les travaux, avec l'aide d'un train-usine unique au monde. Mis en service en 2021, c'est la première fois qu'il intervient en Bourgogne.

Il s'agit en fait de deux trains spéciaux de 380 mètres chacun, qui permettent de remplacer en une fois l'ensemble du poteau caténaire. Le premier train réalise des forages, et le deuxième découpe l'ancien poteau, et installe le nouveau.

À LIRE AUSSI : Paris-Lyon, Ligne des Horlogers... Découvrez les lignes de la SNCF qui fermeront en 2024 pour travaux en Bourgogne-Franche-Comté

Une circulation perturbée

Si le trafic sera touché par ces travaux, la SNCF assure qu'un plan de communication est en place pour informer les voyageurs. "Les chantiers vont durer pendant plusieurs mois à des endroits différents. On aura des impacts en milieu de journée, mais pas sur toute la ligne. Il y en a pour environ sept mois d’impact sur le plan de transport, surtout à partir du mois d’août", annonce Christelle Beausoleil, chargée de communication à SNCF voyageurs.

À LIRE AUSSI : Sa rentabilité est scrutée : la ligne TGV Paris - Dijon est-elle menacée ?

Des travaux exceptionnels, et des voyageurs qui vont devoir s'armer de patience. "L’idée, c'est de les impacter le moins possible, c'est pour ça qu’on fait ça en milieu de journée. Ça va varier selon les semaines. En septembre et en octobre, on aura plusieurs week-ends où le trafic sera fortement perturbé, mais avec quelques trains quand même." S’ils doivent voyager sur la ligne, la SNCF invite les usagers à se rendre sur leur site, et leurs pages sur les réseaux sociaux pour s’informer.