• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Auxerre : l'avenir du collège Bienvenu-Martin est toujours en suspens

Si la rentrée 2017 se fera normalement au collège Bienvenu-Martin d'Auxerre, son avenir à moyen terme n'est pas encore connu. / © France 3 Bourgogne
Si la rentrée 2017 se fera normalement au collège Bienvenu-Martin d'Auxerre, son avenir à moyen terme n'est pas encore connu. / © France 3 Bourgogne

Le dossier de la fermeture du collège Bienvenu-Martin à Auxerre sera bientôt réétudié. Le président du département Patrick Gendraud a annoncé ce jeudi 31 août une réunion avec le préfet pour réexaminer le dossier.

Par T.S.

Le président du conseil départemental de l'Yonne a annoncé une réunion avec le préfet pour réexaminer le dossier du collège Bienvenu-Martin. La fermeture de l'établissement auxerrois est toujours d'actualité, mais avec un nouveau président du département et l'arrivée d'un nouveau préfet, les choses pourraient évoluer. Le préfet devrait d'ailleurs se prononcer avec le conseil départemental et l'éducation nationale dans les jours prochains sur l'avenir du collège.

Le feuilleton dure depuis bientôt un an et demi. Pour raisons économiques mais aussi démographiques, le département veut fermer l'établissement et en ouvrir un autre dans le nord de l'Yonne. Mais depuis, parents, professeurs, élus se battent et refusent la mort programmée d'un collège situé au cœur d'un quartier populaire et en pleine rénovation. Classé en réseau d'éducation prioritaire, l'établissement pourrait accueillir près de 400 élèves en cette rentrée.

Reportage de Baziz Djaouti et Claude Heudes, avec :
  • Patrick Gendraud, président (LR) du Conseil départemental de l'Yonne
  • Luis Campanico, professeur d'histoire-géographie au collège Bienvenu-Martin

A Auxerre, l'avenir du collège Bienvenu-Martin est toujours en suspens
Le dossier de la fermeture du collège Bienvenu-Martin à Auxerre sera bientôt réétudié. Le président du département Patrick Gendraud a annoncé ce jeudi 31 août une réunion avec le préfet pour réexaminer le dossier.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bourgogne : de nombreuses animations vous attendent pour le Mois des Climats !

Les + Lus