Auxerre : les magasins de jouets inquiets face au risque de pénurie pour Noël

Y'aura-t-il des jouets à Noël ? Comprenez plutôt, tous les jouets et pour tout le monde. La question se pose sérieusement, les professionnels annoncent une pénurie de certains jouets pour les fêtes de fin d'année. C'est encore l'une des nombreuses conséquences de la crise du Covid-19. Exemple autour d'Auxerre, dans l'Yonne.

Au rayon jouet d'un supermarché de Monéteau, dans l'Yonne, les clients ont déjà commencé leurs achats de Noël. Certains ont l'habitude de s'y prendre tôt, d'autres craignent les pénuries et ont préféré prendre les devants.

Cette année, les jouets en bois ou avec des composants électroniques risquent de faire défaut. Il pourrait manquer jusqu'à 20 % des stocks habituels. Noël est pourtant la période à ne pas louper dans le commerce. Mais comme tous, ce supermarché reste dépendant de ses fournisseurs.

"C'est partout pareil. La plupart des autres enseignes ont les mêmes fournisseurs, donc je pense qu'ils vont rencontrer les mêmes problématiques que nous. Mais dans tous les cas, nos fournisseurs nous rassurent pour nous dire qu'on va être livrés peut-être plus en retard ou des commandes partielles", détaille Fabien Colober, responsable de rayon.

Pénurie mondiale

En raison des répercutions de la crise sanitaire, les containers en provenance de Chine sont bloqués dans les ports et les prix des matières premières flambent. La pénurie de jouets est mondiale.

À Auxerre, le magasin Cartes sur table, installé dans le centre-ville et spécialisé dans les jeux de société, n'est pas épargné. Ici, les clients habituels sont invités à passer leur commande le plus tôt possible.

"Nos problématiques vont être surtout sur les nouveautés, qui vont être les plus demandées pendant la période de fêtes. Et c'est là où on craint le plus d'avoir des soucis d'approvisionnement", indique Élise Calvao, la gérante.

La pénurie de jouets annoncée à Noël aura forcément des répercussions sur les chiffres d'affaires. Mais à Auxerre, pour l'heure, aucun magasin n'envisage d'augmenter ses tarifs.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël événements sorties et loisirs consommation économie