Auxerre : Maïlys Romane, la petite sirène auxerroise

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fatima Larbi

Maïlys Romane vit à Auxerre, loin de la mer. Mais grâce au "mermaiding", une activité sportive reconnue, elle a pu réaliser son rêve d'enfant, devenir sirène.

Comme Copenhague, Auxerre a sa petite sirène, mais celle-ci ne se contente pas d’observer la mer assise sur un rocher.

Cela fait longtemps que Maëlys Romane est tombée dans le bain. Elle a réalisé son rêve de petite fille en devenant une petite sirène comme son modèle Ariel, la petite sirène du dessin animé des studios Walt Disney.

On la surnomme "la sirène auxerroise". MaÏlys pratique la nation depuis sa tendre enfance.  Difficile d’échapper à cette discipline avec une mère fan du "Grand bleu" et un père amoureux de natation. Dans cette famille, l’eau est une évidence  et ses parents l’ont toujours soutenue.

Vers l’âge de 13 ans, je me suis réveillée un matin en me disant que j’aimerais être une sirène.

Maïlys Romane

Maïlys a un tempérament à se donner les moyens de réaliser ses rêves. Elle se rend vite compte que c’est possible grâce à une discipline venue des Etats-Unis et d’Australie, le "mermaiding", mermaid voulant dire sirène en anglais.

Pour plonger dans cet univers féérique, Il faut tout d’abord une mono palme permettant de se déplacer dans l’eau en ondulant. Mais cela ne suffit pas.

Pour devenir une vraie sirène et faire rêver son public, il faut entrer dans la peau de son personnage et revêtir un costume.

Maïlys aime se déguiser et pratique le Cos Play, un loisir qui consiste à jouer le rôle d'un personnage de fiction en imitant son costume. Comme elle adore la mythologie, les nymphes marines, les néréides, son papa contracte son prénom Maïlys et Néréides. Son nom de scène est trouvé : Néréïdys.

Je suis devenue Néréïdys, cela me porte et c’est une partie de moi.

Maïlys Romane

Maïlys a trois  costumes qu’elle revêt aux grés de ses envies : un rose, un noir et or et un vert, son préféré. Et pour cause c’est le même que celui d’Ariel la petite sirène du dessin animé de son enfance.

Cette discipline originale permet aux petites filles, ainsi qu’aux plus grandes, de vivre leurs rêves. Même si le mermaiding est un univers plutôt féminin, les hommes ne sont pas exclus, car certains aiment aussi les contes de fées. Cette discipline leur permet de se transformer en tritons.

Derrière le spectacle, les rêves et la féérie, le mermaiding est un sport à part entière reconnu par la FFESM (Fédération française d’études et de sports sous-marins. C’est un sport complet nécessitant un entrainement exigeant, il faut travailler l’apnée, l’endurance, la musculation. Une palme en silicone peut peser entre 12 et 20 kilos.

Cela nécessite un entrainement très poussé. Il faut être une excellente nageuse pour pouvoir faire des figures les jambes bloquées dans une mono palme, sans lunettes ni pince- nez, et tout cela avec grâce.

Maïlys Romane

Maïlys donne des cours de mermaiding depuis deux ans, au centre de plongée Paul Bert, à Auxerre. C’est le seul club qui propose des cours aux adultes en Bourgogne-Franche-Comté. Aujourd’hui elle entraine douze adultes dont un triton.

Ce sport n’est pas réservé qu’aux adultes. Elle initie également des petites sirènes d’environ 6 ans. 

Elles sont spectaculaires avec leur mono palme et nagent bien mieux que certains adultes. Lorsqu’on aime ça, la nage est quelque chose de naturelle.

Maïlys Romane

Maïlys ne vit pas de cette passion même si elle dit être "une professionnelle". Elle est aide-soignante dans une maison de retraite et fait rêver les pensionnaires en leur racontant des histoires de sirènes. Deux mondes qui s’équilibrent très bien pour elle.

En plus de son métier, des spectacles, de l’entrainement et de ses activités de monitrice, Néréydis, la petite sirène auxerroise, aime beaucoup poser pour des shootings photos. Elle veut mettre en valeur sa région en se faisant photographier aux côtés de lieux emblématiques comme la fosse Dionne à Tonnerre ou la fontaine Saint Nicolas à Auxerre.

Maïlys a également à cœur la protection des océans. Sur certaines photos, elle s’entoure de déchets pour frapper les esprits et sensibiliser son public. Quand elle raconte aux enfants des histoires de tortues qui avalent du plastique, ils la croient car c’est une sirène qui le leur dit.

Maïlys Romane est l'invitée de France 3 Bourgogne-Franche-Comté dans l'émission "Vous êtes formidable" présentée par Pascal Gervaize.