Auxerre : une cellule psychologique est mise en place après le suicide d'un jeune collégien du Groupe scolaire St Joseph

L' enfant qui a mis fin à ses jours à son domicile était âgé de 13 ans et scolarisé en classe de 5° dans cet établissement scolaire. Informé dès jeudi 18 juin 2015, le Rectorat de l'Académie de Dijon a mis en place un dispositif d'accompagnement en direction des élèves et des enseignants.

Le Groupe scolaire St Joseph à Auxerre
Le Groupe scolaire St Joseph à Auxerre

Dans un communiqué commun, Denis Rolland, le recteur de l'académie de Dijon et Annie Partouche, directrice académique des services de l'éducation nationale de l'Yonne ont fait connaître les dispositions prises suite au suicide d'un collégien scolarisé au Groupe scolaire St Joseph d'Auxerre. Il s'agit essentiellement de mesures d'accompagnement psychologique pour aider les élèves et les enseignants proches de la victime au lendemain du drame.



Dans ce communiqué, le rectorat fait savoir que des échanges téléphoniques ont eu lieu entre le chef d'établissement et la directrice académique tout en soulignant qu "un déplacement des autorités académiques et départementales n'a pas été jugé opportun dans l'immédiat, le recueillement de l'ensemble des personnels étant privilégié". 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers