Catalpa Festival à Auxerre : "le plaisir d'être à nouveau ensemble et de vivre fort"

Publié le

Du 24 au 26 juin, le Catalpa Festival reprend ses quartiers dans le parc de l'Arbre-Sec à Auxerre. Une dixième édition qui doit renouer avec la normale après deux années en pointillés en raison de la crise sanitaire.

Le Catalpa Festival a connu bien des péripéties

Va-t-on renouer avec un Catalpa Festival des grands jours faisant vibrer 40.000 spectateurs dans le parc de l'Arbre-Sec à Auxerre ? Sylvain Briand le souhaite.

"Après deux années frustrantes, nous aimerions célébrer les retrouvailles du public avec les artistes, retrouver le plaisir d'être à nouveau ensemble et de vivre fort", s'enthousiasme le programmateur de l'événement et directeur du Silex.

Ce dernier ne peut s'empêcher désormais de tourner le regard vers le ciel. Météo France annonce des risques d'orages pour la fin de semaine à Auxerre.

Ce festival, qui fêtera sa dixième édition cette année, a déjà connu des années noires. En 2016, le site était inondé par des pluies diluviennes. Ces deux dernières années, la crise sanitaire a également chahuté le Catalpa. 

En  2020, le festival gardait le lien avec le public grâce au digital. L'an dernier, il se faisait tout petit dans les jardins de l'Abbaye Saint-Germain avec une jauge maximale de 350 spectateurs.

Sylvain Briand conjure le sort : "cette fois, on est prêts ! On a toute cette énergie collective qui n'attend plus qu'à s'exprimer".

La programmation 2022 est faite pour danser

C'est donc un déluge de bonnes ondes - et non de pluie - que la programmation du Catalpa Festival veut verser sur Auxerre. 

La première soirée du vendredi est traditionnellement consacrée au reggae avec en tête d'affiche l'Ivoirien Tiken Jah Fakoly. " Il y a un public reggae important dans l'Yonne et c'est un honneur de recevoir ce grand artiste, sans oublier une pépite en provenance de la Jamaïque avec un fort potentiel Lila Iké", détaille le patron du festival.

Autre moment qui devrait être fort, samedi soir, le set de Chinese Man associé pour l'occasion aux Toulousains de Scratch Bandit Crew et au duo marseillais Baja Frequencia. "Cela fait très longtemps qu'on veut les programmer. Cela promet d'être très spectaculaire avec une débauche de moyens techniques', se réjouit Sylvain Briand.

La fête sera complète avec le rock festif et rassembleur des Négresses Vertes le dimanche et leur hymne légendaire "Voilà l'été". "C'est une soirée familiale avec un public plus expérimenté qui a su gérer les deux premières jours pour avoir encore de l'énergie pour s'enflammer", sourit le programmateur.