INSOLITE. Les facteurs bourguignons invités par Yann Arthus-Bertrand à photographier un client en tournée

Jusqu'à fin octobre 2021, Yann Arthus-Bertrand invite tous les facteurs de France à prendre en photo un client de leur tournée. Les meilleurs clichés seront exposés à la grande Poste du Louvre. En Bourgogne, les postiers endossent aussi le rôle de photographe.

Yann Arthus-Bertrand invite tous les facteurs de France à prendre en photo une personne de leur choix. Il s’agit d’un citoyen qui les touche au quotidien lors de leur travail. Les clichés retenus seront exposés sur internet puis à la grande Poste du Louvre. 

Au départ une rencontre

Le photographe et réalisateur a eu l’occasion de partir à la rencontre des facteurs partout sur le territoire, et de découvrir leur métier. De cette observation lui est venue l’idée de mettre en lumière le lien unique tissé entre les facteurs et leurs clients, au travers de portraits-photos.

J’ai pris conscience et j’ai été impressionné par le lien social très fort et indispensable que les facteurs nous apportent sur tout le territoire.

Yann Arthus-Bertrand

 Un partenariat se crée entre la Poste et la fondation GoodPlanet dont Yann Arthus-Bertrand est le président. 

Leurs français préférés

Le facteur est souvent le seul lien social en milieu rural mais aussi dans les villes. Yann Arthus-Bertrand a choisi de mettre en avant les quelque 70.000 postiers de France. Le photographe veut montrer que le facteur n’est pas qu’un livreur de courrier mais a un rôle social. 

On a demandé aux facteurs les Français qu’ils préfèrent.

Yann Arthus-Bertrand


“Visages de France par les facteurs”

Ces photos seront réalisées par les facteurs qui seront volontaires, au cours de leur tournée. Deux clichés transmis grâce à une application intégrée à facteo, dont ils se servent au quotidien par exemple pour scanner les colis. Elle leur permet de réaliser deux photos des gens, une en plan serré, une plus large, devant leur habitation. 

Des portraits en Bourgogne

Les facteurs bourguignons participent eux aussi au projet photographique. Certains d’entre eux ont d’ores et déjà choisi leur modèle et mis en boîte leurs deux clichés.

A Bessy-sur-Cure dans l’Yonne, Patricia, postière sur la commune, s’est prêtée  à l’exercice. Elle a choisi de prendre en photo une dame âgée quelle connait bien. D’emblée, la complicité se fait ressentir entre les deux femmes. Elles s'appellent par leur prénom et décident ensemble où sera prise la photo. Ce sera dans l’atelier de Nina, artiste peintre, devant le tableau du village. Une belle manière de mettre en valeur celle qu’elle croise presque tous les jours.

De son côté, Nina confirme la relation privilégiée quelle entretien avec celle qui lui apporte quotidiennement son courrier."J'aime beaucoup Patricia, c'est une messagère idéale", précise-elle. Une factrice qui est parfois le seul lien social pour les personnes âgées.

Ma génération on tient beaucoup à la poste.

Nina, usagère de la poste

Patricia n'a pas choisi Nina par hasard. "j'ai décidé de faire ce challenge avec Nina. On est très solidaires toutes les deux, on se connait depuis vingt-deux ans et Nina est une grande artiste donc j'ai voulu qu'on la connaisse encore plus", expliqu'elle.

Elle décrit "une femme en or". Ces deux-là on tissé un lien privilégier, il se retrouvera sans nul doute sur les photos prises ce jour-là.

Une exposition à la clé

Les photos des postiers choisis par Yann Arthus-Bertrand seront mises à l’honneur en deux temps.

Une exposition digitale est prévue d’ici fin 2021. Elle sera intitulée Visages de France par les facteurs. Les plus belles photos sélectionnées seront exposées à la poste du Louvre en 2022.

Déjà près de 20.000 photos ont été transmises à ce jour.

L’opération se poursuit jusqu’au 31 octobre prochain en Bourgogne et partout en France. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
photographie culture art