Les quatre joueurs clés de la montée en Ligue 1 de l'AJ Auxerre

Publié le Mis à jour le

Après dix ans de disette, l'AJ Auxerre retrouve la Ligue 1. Si c'est tout un collectif qui a performé, quatre joueurs ont en particulier réalisé une saison brillante permettant au club icaunais de retrouver l'élite du football français.

C'est toute une ville qui a exulté. Ce dimanche soir, Auxerre a réalisé un véritable exploit en venant à bout de Saint-Etienne. Une victoire aux tirs au buts au bout du suspense dans une ambiance incandescente. Les hommes de Jean-Marc Furlan ont réalisé une saison comme on n'en avait plus vu depuis longtemps dans l'Yonne. Après dix saisons d'échec, Auxerre l'a fait, et quatre hommes n'y sont pas étrangers.

Gaëtan Charbonnier, le fer de lance

On avait déjà évoqué son nom pour une potentielle montée et il n'a pas déçu. Gaëtan Charbonnier a été le meilleur joueur auxerrois de la saison. Arrivé l'été dernier, le buteur a tout de suite su devenir incontournable dans le système de jeu de Jean-Marc Furlan. Une adaptation rapide mais qui n'étonne pas puisque les deux hommes se sont côtoyés à Brest entre 2017 et 2019.

Avec 17 buts et 7 passes décisives, Gaëtan Charbonnier affiche de très belles statistiques. Mais cela ne résume pas sa saison, tant le natif de l'Ile-de-France a été précieux lors de chaque rencontre. L'avant centre robuste d'1,88m dispose d'une palette technique étonnante pour son gabarit. À la pointe de l'attaque, il participe beaucoup au jeu et perd peu de ballons.

À 33 ans et après plusieurs saisons en Ligue 1, c'est un groupe très jeune qui a pu profiter de l'expérience de Gaëtan Charbonnier. Journaliste sportif à l'Yonne Républicaine, Benoît Jacquelin n'est pas étonné par ses performances. "Il a été pris pour faire passer Auxerre dans une autre dimension. C'est le fer de lance de l'équipe."

Un avis partagé par son confrère Julien Ben Bouali. "Il est le symbole de cette montée. Ce n'était pas si simple de remplacer Le Bihan qui a beaucoup marqué mais il l'a merveilleusement bien fait."

Donovan Léon, la science des penaltys

Si l'AJ Auxerre sera de la partie pour la saison 2022-2023 de Ligue 1, elle le doit en grande partie à son gardien. Même s'il s'est montré irrégulier durant la saison, Donovan Léon a été aussi brillant que décisif ces derniers mois, et en particulier sur ces barrages. 

Le portier se disait à l'aise dans l'exercice des tirs au buts et cela s'est confirmé. On retiendra sa séance de penalty face à Sochaux pour le premier tour des barrages ou lors de la double confrontation face à Saint-Etienne pour la montée en Ligue 1. À chaque fois, il est parvenu à détourner une tentative adverse. 

Durant le temps réglementaire des barrages, le portier a également su rassurer les siens par ses interventions. "Il a été décisif les derniers matchs notamment avec des parades très importantes contre Saint-Etienne. Il est le principal artisan de cet exploit", confirme Julien Ben Bouali.

Formé au club, Donovan Léon était présent lors de la douloureuse descente de l'AJA en Ligue en 2012. S'il n'était pas titulaire à l'époque, c'est tout de même une véritable revanche pour le Guyanais.

Ce dernier quitte Auxerre pour le Stade Brestois en 2015 où il découvre Jean-Marc Furlan. Après plusieurs saisons en demi-teinte, Donovan Léon revient dans le club où il a été formé en 2020. "C'est un enfant du club, je trouve ça beau qu'il soit revenu pour aider le club à monter", confie Benoît Jacquelin.

Gauthier Hein, le facteur X

L'AJA fait partie des meilleures attaques du championnat et Gauthier Hein n'y est pas étranger. Le milieu de terrain offensif a réalisé une saison solide et forme une paire d'attaque redoutable avec Gaëtan Charbonnier.

Le club icaunais a bien fait de miser sur lui. L'ailier de poche (1m70) connaissait un début de carrière en dents de scie et ne confirmait pas le potentiel que l'on voyait en lui. Recruté en 2020 en provenance de Metz, il arrive à Auxerre avec un statut particulier. "Quand il est arrivé au club, c'était un bon espoir avec du potentiel. On a vu ses qualités techniques et ses fulgurances sur sa première saison, mais ça manquait de régularité", raconte Christophe Tarisse, journaliste sportif de France 3 Bourgogne.

Sa deuxième saison sous les couleurs auxerroises est bien plus aboutie. Il s'impose très vite comme un titulaire indiscutable dans le onze de Jean-Marc Furlan. Le milieu offensif a gagné en régularité durant cet exercice de 2021/2022, et réalise une deuxième partie de saison phénoménale.

Il termine ce championnat avec 11 buts et 7 passes décisives. Une constance récompensée puisqu'il fait partie de l'équipe de la saison en compagnie de son coéquipier Gaëtan Charbonnier. Parti pour rester, Gauthier Hein sera un joueur à suivre la saison en prochaine en Ligue 1. 

Birama Touré, du maintien à la montée

C'est peut-être l'un des joueurs les plus méritants de cette équipe. Arrivé en 2017, Birama Touré a traversé les périodes difficiles de l'AJA, notamment deux maintiens au bout du suspense en Ligue 2. Malgré cela, le Malien est resté quand d'autres ont quitté le navire. Aujourd'hui, il est capitaine et le joueur présent depuis le plus longtemps au club. 

À l'image de l'AJ Auxerre, il est monté en puissance au fil des saisons. Le milieu de terrain de 29 ans s'est rapidement rendu indispensable aux yeux de Jean-Marc Furlan. Le Malien a disputé 41 rencontres sous la tunique auxerroise et fait partie des meilleurs joueurs à son poste de Ligue 2. 

Sans lui, la méthode Furlan ne peut pas fonctionner.

Benoit Jacquelin

Journaliste sportif à l'Yonne Républicaine.

"C'est le travailleur de l'ombre, milieu défensif est un poste très ingrat mais il s'est révélé au grand public ces derniers matchs", retient Julien Ben Bouali. Son confrère Benoît Jacquelin ajoute : "C'est l'un des joueurs les plus importants mais les gens ne s'en rendent pas compte parce qu'il ne fait pas des statistiques, mais sans lui la méthode Furlan ne peut pas fonctionner."

Ces quatre joueurs ont certes été essentiels, mais lorsque l'on parle de l'AJ Auxerre de 2021-2022, un seul mot revient : le collectif. Si Charbonnier, Léon, Hein et Touré ont grandement participé à la montée, c'est un esprit d'équipe sans faille qui aujourd'hui permet au club Icaunais de retrouver la Ligue 1.