PHOTOS. Découvrez les coulisses du nouveau musée de l'AJA ! "On laisse un héritage derrière nous"

Le musée de l'AJA appelé "AJA Expérience" a été inauguré ce mardi 5 mars. Une inauguration en présence de la Ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra et de l'emblématique Guy Roux.

Le club, fondé en 1905, est un temple du football : 4 coupes de France, un titre de champion de France en 1996. L'AJA, actuellement leader de la Ligue 2, est désormais le 2e club de France à avoir son musée, après l'AS Saint-Etienne.

Une inauguration sous la houlette d'une ministre

Amélie Oudéa-Castéra est venue dans la matinée à l'inauguration des surfaces muséales, et a profité d'une visite guidée du stade, en compagnie de Guy Roux et de Baptiste Malherbe, président du club. La ministre des Sports et des jeux olympiques a salué la capacité du club à aller de l'avant : "On a ici un stade qui est centenaire et qui continue de se renouveler. On a tous en tête le passé extraordinairement glorieux de ce club, et en même temps son avenir, il est en tête de la Ligue 2 avec beaucoup d'ambition. On a des perspectives superbes dans ce stade, une extension, des tribunes, on sent qu'il y a à l'initiative de son président ce mouvement, cette dynamique." 

Quelque part, on laisse un héritage derrière nous avec ce musée !

Baptiste Malherbe - président de l'AJA

Une journée exceptionnelle, selon Baptiste Malherbe, pour présenter le musée et l'histoire de l'AJA : "On est fiers de notre histoire, de notre patrimoine et on ne le mettait pas trop en avant. C'est important dans le sens de la transmission, de la génération de demain, qui sache ce qui a été fait pour ce club, comment le club a été créé, comment le club a grandi, comment il s'est construit, les valeurs qu'il incarne. C'est important de partager tout cela avec les générations futures. Quelque part, on laisse un héritage derrière nous avec ce musée."

Le musée est installé dans le stade, et permet d'accéder aux coulisses du club : le salon des dirigeants, la salle de conférence de presse, la pelouse du stade... Une expérience immersive que Baptiste Malherbe a souhaité mettre en avant : "On a la chance à Auxerre, dans une ville moyenne, d'avoir un grand club, donc il faut le préserver, faire qu'il a un avenir aussi, c'est sur quoi on travaille, mais aussi valoriser son histoire."

Un parterre d'anciens joueurs

Ils sont venus ce mardi : Patrice Loiseau, Lionel Mathis, Adama Coulibaly, Delvin Ndinga, Rémy Dugimont ou encore Claude Barret, Olivier Kapo, Jean-Joël Perrier-Doumbé, Yann Lachuer, Philippe Violeau, Lucien Denis, Jean-Pascal Mignot, Raphaël Guerreiro, Lionel Charbonnier, Steve Marlet, Benoît Pedretti, Jean-Marc Schaer et William Prunier.

Lionel Mathis, désormais entraîneur du Stade Auxerrois, a débuté sa carrière de footballeur à l'AJA, de 2000 et 2007. Revenir dans le stade évoque pour lui ses souvenirs de jeune joueur, avec comme souvenir le plus marquant :  "Je dirais mon premier match, quand on rentre pour la première fois sur cette pelouse."

À ses yeux, le musée et ses objets sont nécessaires : "Pour avancer dans le futur, on est obligés de se remémorer le passé, de savoir comment le club a été construit. Le musée est là pour rappeler ces choses-là, les valeurs du club."

Les objets exposés, trophées, maillots, chaussures, sont autant de bons souvenirs pour lui : "Souvent c'est des sourires avec les anciens coéquipiers, on se rappelle des bons moments, ça rappelle des bonnes choses, ça donne de la joie entre nous."

Le musée sera ouvert au public à partir du 20 mars prochain. Il sera ouvert le mercredi et le samedi (le samedi, uniquement en cas de match à l'extérieur) sur réservation, avec visites guidées possibles.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité