Repas de Noël : les traiteurs font le plein cette année

À quelques heures du réveillon de Noël, les clients se pressaient encore chez les traiteurs pour récupèrer leurs repas. Cette année, ces derniers constatent une hausse importante des commandes. Les Français veulent se faire plaisir !

Suprême de chapon farci et sa sauce morille au vin jaune, chataîgnes et potimarron.
Suprême de chapon farci et sa sauce morille au vin jaune, chataîgnes et potimarron. © Virginie Cooke

Chez les traiteurs de la région, c'est le rush de dernière minute ce jeudi 24 décembre. Les restaurants étant fermés, beaucoup de familles se sont tournées vers ceux proposant des repas à emporter.

Cette année on ne se prive pas "

À Auxerre, Eric Gallet est le chef traiteur de " l'épicerie du Bourgogne "Cette année pour Noël, le chef et ses équipes préparent 150 commandes. C'est trois fois plus que l'année dernière. Pour satisfaire tout le monde, ils ont même travaillé jusque tard dans la nuit. 

À mon avis, il y a beaucoup de personnes qui n'ont pas trop le moral. C'est peut-être une façon de finir l'année correctement avec un bon petit repas " explique-t-il. 

Chez Eric Gallet comme à Chemilly-sur-Yonne, chez Didier Chapuis, tous les grands classiques de Noël sont au menu. Et les clients apprécient. " Après cette année compliquée on ne se prive " sourit un cliente dans les allées qui mènent au chapiteau installé par Didier Chapuis et son équipe. C'est ici que les clients récupèrent leur commande.

Face aux 1200 repas commandés, le chef des " Festins de Bourgogne " a donc innové pour pouvoir satisfaire tout le monde. 

 

 

Depuis plusieurs mois tout l’extérieur est bloqué donc reste sortir une bonne bouteille de sa cave et se faire plaisir avec des bons produits.

 

Habitué aux mois de décembre intenses en travail, le chef et ses 80 employés ne chôment pas. Cette année pour Noël, ils observent une hausse des commandes de 20 %. 

" La restauration à emporter tel qu’on le fait reste l’une des rares distractions possibles, explique Didier Chapuis, les restaurants sont fermés, les théâtres sont fermés, les cinémas sont fermés, donc effectivement c’est important de faire un repas en famille, même si c’est un repas plus petit. " 

 

Plus de commande et plus de plaisir dans les paniers

En effet, du côté des clients, tous expliquent vouloir se faire plaisir après une année compliquée. Quitte à payer plus cher. Une cliente confirme :  Cette année nous avons pris des langoustes en plus. Comme on le fait en comité restreint on se fait très plaisir ". Plus loin, une autre cliente abonde en souriant : " On a tellement été privés cette année que l’on se rabat sur la nourriture ".

Une tendance déjà observée par le chef : On propose des menus entre 15 et 50 euros, mais on remarque que la moyenne par personne est plus élevée que d’habitude. Les gens ont vraiment envie de se faire plaisir et achètent des produits qu’ils n’achèteraient pas en temps normal. Ils ont envie de plus beaux produits, on a jamais vendu autant de chapons, de foie gras, de langoustes et de homards. "

Si l'année 2020 fut terne pour leur commerce, les traiteurs profitent des fêtes d'année pour se refaire une santé. Après Noël, ils remettront les gants pour préparer la Saint-Sylvestre et en finir avec une année défitivement à part. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël événements sorties et loisirs gastronomie culture