Victime de "dérapages" depuis plusieurs mois, le capitaine de l'AJ Auxerre quitte les réseaux sociaux

Au lendemain de la victoire face à Niort, Quentin Bernard a publié un texte sur les réseaux sociaux. Le joueur explique être la cible de "dérapages" récurrents le visant ainsi que sa famille. Le club de l'AJA affirme son soutien à son capitaine.

Quentin Bernard, ici à droite, souhaite s'éloigner des réseaux sociaux.
Quentin Bernard, ici à droite, souhaite s'éloigner des réseaux sociaux. © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP - Lisa Tilly

"Hier et depuis plusieurs mois, des limites sont dépassées. (...) Ce qui me gêne c'est que nous ne sommes pas que des joueurs, nous avons des familles et elles n'y sont pour rien dans nos performances." 

Ce dimanche 11 avril, au lendemain de la victoire auxerroise à Niort (4-0), c'est en ces mots que le capitaine Quentin Bernard s'est exprimé sur twitter. Dans un post, le défenseur, également passé par Dijon, explique être la cible d'insultes le visant, lui et sa famille, sur les réseaux sociaux.

Je me devais de ne pas laisser passer ces choses là !

Quentin Bernard, capitaine de l'AJ Auxerre.

"Hier, et depuis plusieurs mois, des limites sont dépassées. Ceci ne me dérange pas, le foot est un sport populaire et les sentiments positifs ou négatifs font parti du jeu et sont décuplés sur ces réseaux sociaux. Ce qui me dérange c'est que nous ne sommes pas que des joueurs, nous avons des familles et elles n'y sont pour rien dans nos performances. Las de tous ces dérapages envers eux, je me devais de ne pas laisser passer ces choses là !"

Lassé par le message de trop, Quentin Bernard prend donc la décision de s'éloigner des réseaux sociaux pendant un temps, n'excluant pas la possibilité d'y faire son retour. 

Le club soutient son joueur

Ce lundi 12 avril, le club de l'AJ Auxerre a assuré son soutien au joueur par le biais d'un communiqué condamnant "fermement l’acharnement et les insultes qui touchent certains de ses joueurs." 

S'il précise que "la critique témoigne d’une liberté d’expression que le club tient absolument à respecter",  ce dernier précise que "les discours haineux et les menaces portant atteinte à l’intégrité physique comme morale ne peuvent être tolérés."

Enfin, l'AJA indique que le club observera une surveillance accrue de ses plateformes digitales et n'hésitera pas à prendre les mesures qui s'imposeront.

L'AJA toujours en course pour la montée en ligue 1

Sportivement, le club se classe en sixième position du championnat de Ligue 2. Après une série de cinq matchs sans défaite, les Bleu et Blanc sont toujours dans la course aux barrages d'accession en fin de saison. Pour rappel, le club ambitionne un retour rapide dans l'élite du football français.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aj auxerre football sport ligue 2 polémique société