• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Conseil départemental de l'Yonne : Querelle et invectives à la majorité

Le conseil départemental de l'Yonne, au centre, André Villiers (archives) / © FTV
Le conseil départemental de l'Yonne, au centre, André Villiers (archives) / © FTV

Vendredi 20 mai, lors d'une réunion de la commission permanente (à huis clos) du Conseil Départemental de l'Yonne, la majorité de droite de l'Assemblée s'est déchirée par des invectives et des propos menaçants.

Par F.L.

Main-courante déposée

Les faits se sont déroulés vendredi 20 mai, lors d’une réunion à huis clos de la commission permanente, au cours de laquelle devait se prendre une décision particulièrement explosive, pour la présidence de l’organisme d’insertion "Yonne Active Création", présidée par le LR François Boucher depuis 10 ans, et destinée par André Villiers à Malika Ounés.
Au cours de cette élection à huis clos, un certain nombre d’élus de droite comme Valérie Leuger, Clarisse Quentin ou Xavier Courtois n’ont pas suivi le souhait du président (UDI).
Un cap a même été franchi, par des incidents graves en séance, en pleine assemblée. Menacée, Valérie Leuger (élue LR)  a déposé une main courante.
Cet incident a fragilisé la majorité du président, élu sur des désaccords.

Des prises de position sanctionnées

Les faits qui se sont déroulés lors de cette réunion ont été confirmés par un conseiller départemental, Xavier Courtois (LR), qui estime pour sa part payer pour ses prises de position. Il donne pour exemple qu'il y a eu "différents points de divergence importants, voire de rupture, comme la hausse des impôts 2015, j'y étais opposé" avec le Président du Conseil Départemental.

Les élus de l'opposition spectateurs des querelles

Nicolas Soret (PS) a été témoin des débats, et selon lui, ce qui se déroule au sein de la majorité serait un choc des générations, entre "les aînés, des élus en place depuis plusieurs décennies", et des nouveaux élus "ayant des pratiques politiques, des méthodes politiques différentes"

Retour à l'apaisement demandé

Le président du groupe Les Républicains dans l'Yonne, Jean-Baptiste Lemoyne, devrait envoyer un courrier à André Villiers, président du Conseil Départemental, pour défendre ses élus. 
Certains attendent maintenant un geste d'apaisement public du patron du département.

Pour en savoir plus

Le Blog Politique de Bourgogne relate les derniers détails

Le reportage de Stéphane Robert et Claude Heudes

Intervenants :
  • Valérie Leuger, Conseillère départementale de l'Yonne (LR)
  • Xavier Courtois, Conseiller départemental de l'Yonne (LR)
  • André Villiers, Président du conseil départemental de l'Yonne (UDI)
  • Nicolas Soret, Conseiller départemental de l'Yonne (PS)
Querelle politique au Conseil Départemental de l'Yonne
Insultes, hurlements, cris et autres menaces... Des faits qui se seraient produits en pleine commission permanente à huis clos vendredi dernier, 20 mai, au conseil départemental de l'Yonne ; Cette vive tension entre élus de la majorité UDI-LR persiste depuis des mois.


Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus