Coronavirus Covid-19 : Le préfet de l’Yonne interdit l’accès aux forêts, berges, parcs, chemins et pistes cyclables

La rivière Yonne traverse la ville de Sens / © Ville de Sens
La rivière Yonne traverse la ville de Sens / © Ville de Sens

A la veille du weekend de Pâques, le préfet de l'Yonne décide de durcir les mesures de confinement dans le département. A partir du vendredi 10 avril, l'accès à de très nombreux lieux publics ou naturels sera interdit, y compris dans le cadre des déplacement dérogatoire autorisés. 

Par Sébastien Letard

L'arrêté préfectoral a été publié ce jeudi 9 avril. Il détaille une série de lieux qui deviennent desormais inaccessibles dans le département de l'Yonne.

A compter de vendredi 10 avril, sont donc interdits d'accès : 
  • les forêts domaniales, les bois et les massifs forestiers
  • les plans d'eau, lacs et étangs
  • les plages et berges aménagées ou non pour la baignade ou d'autres activités
  • les parcs et jardins publics
  • les promenades, sentiers pédestres, tout type de chemins dont les chemins de randonnée
  • les pistes cyclables
Pour compléter la liste et préciser l'interdiction de rassemblement déjà annoncée, le texte ajoute : "Sont également interdits tous les rassemblements festifs ou de loisirs, tels que pique-niques, barbecues, jeux collectifs, etc". 

Ces mesures s'appliquent jusqu'au mercredi 15 avril compris, et se poursuivront selon les annonces du gouvernement concernant le confinement.

Une fréquentation trop importante dans certains lieux publics


Ces dispositions sont indispensables pour endiguer l'épidémie estime les services de l'Etat. Malgré les précédentes mesures de confinement, "il a été constaté une fréquentation importante et croissante du nombre de personnes présentes simultanément dans certains lieux  publics". L'objectif est donc, selon le détail de l'arrêté, "d'empêcher tout rassemblement à l'occasion des déplacements brefs, à proximité du domicile".

Depuis le 23 mars, le Premier ministre a autorisé les préfets à durcir localement les mesures de confinement "si les circonstances locales l'exigent".

 

Des mesures de contrôles renforcées pour le week-end de Pâques


" À l'approche d'un grand week-end, on rentre dans une période de risque " a prévenu le préfet Henri Prévost. Aussi, les mesures de contrôles seront renforcées. Une vingtaine de patrouilles de gendarmie s'ajouteront à la trentaine déjà en place sur le terrain pour des missions fixes et volantes. Une attention toute particulière sera reservée aux lieux de promenades ainsi qu'aux lieux forestiers. Du côté de la police nationale, c'est une dizaine de patrouilles supplémentaires qui seront déployées. Elles auront pour mission de veiller au respect strict du confinement, particulièrement auprès des piétons. La sécurité routière sera également scrutée. Il est à noter que le poste police secours (numéro 117) reste à la disposition des citoyens. Il accueille tous les jours une centaine d'appels.
 

Les jardins familiaux toujours fermés 


Considérés comme des lieux de "retrouvailles et de rencontres"les jardins familiaux restent interdits au public. Leur ouverture prochaine reste tout de même à l'étude, comme l'explique le préfet : " Pour l’instant ,ce n’est pas assoupli mais je suis en train d’examiner la question. Cela sera adapté au fur et à mesure dans les prochaines semaines."

Le confinement déjà durcit localement 

Ces derniers jours, la préfecture de l'Yonne avait déjà restreint localement l'ouverture des commerces. A Sens, Joigny et Tonnerre, les commerces alimentaires encore ouverts doivent désormais obligatoirement fermer entre 19h30 et 6h du matin. La règle s'applique également aux restaurants qui pratiquent la vente à emporter. Pour l'heure, une seule mesure de couvre-feu est appliquée à Héry, une petite commune du département.

En dehors de l'Yonne, vendredi 3 avril, la préfecture de la Nièvre avait interdit l'accès aux berges et aux chemins de halages de la Loire, des rivières et des canaux nivernais. En Côte d'Or, c'est l'accès aux forêts domaniales qui est interdit depuis le 20 mars dernier. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus