Départementales 2021 dans l'Yonne : 10 choses à savoir sur les enjeux avant le vote

Les élections départementales ont lieu les 20 et 27 juin dans le département de l'Yonne. Avant d'aller voter à ce scrutin, avant d'écouter les candidats participants aux débats sur France Bourgogne-Franche-Comté, connaissez-vous votre département ?

Archives.
Archives. © France 3 Bourgogne

Dans l’Yonne, il y a au total 80 binômes pour 42 sièges à pourvoir au sein de l'assemblée départementale qui penche traditionnellement nettement à droite. C'est dans le canton d'Avallon qu'il y a le plus de concurrents (six binômes), ainsi que dans ceux de Joigny, Auxerre 1 et Cœur de Puisaye (cinq binômes).

Lundi 7 juin : le grand débat sur France 3 Bourgogne

Les rédactions de France 3 Bourgogne-Franche-Comté se mobilisent pour les élections départementales. Un débat consacré aux enjeux des élections départementales dans l'Yonne sera diffusé ce lundi 7 juin à 22h45.

En plateau, pour débattre, nous aurons comme invités Isabelle Froment-Meurice (LR), Jean-Christophe Letierce (RN), Xavier Courtois (DVD) et Frédériques Colas (PS-alliée à EELV, PCF, LFI et GRS).  

Qui est le président sortant du département de l'Yonne ?

Patrick Gendraud, Les Républicains, 69 ans est à la tête du département depuis 2017. Auparavant premier vice-président du conseil, il a pris la suite d’André Villiers, élu député en 2017, qui a quitté son poste. Il a été maire de Chablis pendant 16 ans. 

Le président sortant, se représente à la tête d’une liste baptisée "Unis pour l'Yonne" qui avec 12 nouvelles têtes sur 38 candidats sortants, rassemble la droite, le centre et quelques indépendants. La question est de savoir s'il réussira à conserver la présidence avec une majorité qui s'est brisée pendant le précédent mandat. Pendant son mandat, Patrick Gendraud a notamment dû faire face à fronde de trois élus.

À la rentrée 2019, Delphine Grémy (divers droite), Xavier Courtois (ex-LR) et Mahfoud Aomar (divers droite) font savoir qu’ils ne veulent plus "cautionner" la politique départementale et décident de constituer un groupe indépendant. Depuis la réélection d'André Villiers puis l'élection de Patrick Gendraud, les tensions sont récurrentes au sein de l'assemblée départementale entre les soutiens du président et ceux de Jean-Baptiste Lemoyne. 

Le secrétaire d'État chargé du Tourisme, des Français de l'étranger et de la Francophonie, et conseiller départemental sortant, a d'ailleurs annoncé qu'il ne briguera pas un nouveau mandat. Une fonction qu'il occupait depuis 2008. 

Patrick Gendraud (LR), élu président du conseil départemental de l'Yonne jeudi 13 juillet 2017.
Patrick Gendraud (LR), élu président du conseil départemental de l'Yonne jeudi 13 juillet 2017. © Claude Heudes - France 3 Bourgogne

Les enjeux

La majorité sortante estime que son bilan est bon, avec une baisse de la dette, et même un budget en excédent de 50 millions d'euros. Elle souhaite poursuivre le travail engagé, dans la continuité, avec plusieurs priorités, notamment le numérique et la fibre dans tout le département dès 2023 ou encore la lutte contre la désertification médicale. Mais tout cela avec une droite divisée.

En effet, Mafhoud Aomar (DVD) et Xavier Courtois (DVD), tous deux conseillers sortants, ont décidé de se représenter avec une liste sous les couleurs d'"une autre voix pour l'Yonne". Xavier Courtois a pris ses distances avec la majorité départementale et avec Les Républicains qu'il juge "en proie à une droitisation." Mahfoud Aomar se verrait bien prendre la tête du conseil départemental. En 2017, il s'était déjà présenté face à Patrick Gendraud pour succéder à André Villiers. 

A droite de la droite, le Rassemblement national souhaite réitéré ses bons scores du 1er tour de 2015. Le Front National s'était qualifié dans 19 cantons sur 21. Le parti de Marine Le Pen espère obtenir plus de sièges. En 2015, le parti d'extrême-droite n'avait remporté qu'un seul canton, celui de Villeneuve-sur-Yonne. 

De l'autre côté de l'échiquier politique, la gauche et les écologistes seront unis pour ces élections départementales. Europe Ecologie les Verts, le Parti socialiste, la France insoumise, le Parti Communiste et la Gauche républicaine et socialiste ont réussi à trouver un accord pour présenter une liste d'union, "l'Yonne en commun". C'est une première dans le département. La question est de savoir si cette liste d'union sera suffisante à faire basculer l'assemblée à gauche ? 

Pendant la mandature 2015-2021, l'opposition était menée par le maire (PS) de Joigny et conseiller départemental du canton du même nom Nicolas Soret, qui ne se représente pas puisqu'il s'est engagé sur la liste de Marie Guite-Dufay pour les élections régionales. 

4500 habitants en moins en 3 ans

En 2021, l’INSEE comptabilise 333.0006 habitants dans l’Yonne. Depuis 2018, le département a perdu près de 4500 habitants. L’Yonne, c’est 0,5% de la population de la France.

On y trouve 45,5 habitants au km2.

Quel âge ont les Icaunais ? Qui sont-ils ?

Selon l'INSEE, l’Icaunais est d’abord une Icaunaise, le département compte 51,3% de femmes, pour 48,7% d’hommes.

Par tranche d’âges, voici comment se construit la population de l'Yonne en 2021.

Quelle est la taille du département ?

La superficie cadastrale du département est de 7460,64 km2, selon l’INSEE.

Quel est le taux de chômage du département ?

Fin 2020, le taux de chômage dans l’Yonne était de 6,9% contre 6,6% en Bourgogne Franche-Comté.

Au 1er trimestre 2021, 26.520 Icaunais sont inscrits comme demandeurs d’emploi.

Pour en savoir plus sur la fiche d’identité de ce département, d’autres données sont disponibles sur le site de l’INSEE.

Qui est candidat aux départementales ?

21 cantons composent le paysage de la carte électorale de l’Yonne. Pour savoir qui est candidat, tête de liste, et découvrir les listes complètes, voici un moteur de recherche qui vous permettra de savoir qui se présente dans votre secteur.

A quoi sert un conseiller départemental ?

D’abord, rappelons que les conseillers départementaux sont élus pour une durée de 6 ans. Les candidats se présentent par binôme, obligatoirement mixte, homme et femme. Un binôme est élu par canton. Il y a deux tours à l’élection départementale. Sauf si un binôme est élu dès le premier tour avec la majorité absolue et le quart des inscrits.

Les élections départementales, comment ça marche ?

Les élections départementales en dix points.

Quelles sont les compétences du département ?

Les conseillers départementaux vont s’occuper des domaines de compétences du département. Ils sont nombreux : Action sociale, aide à l’enfance, personnes handicapées, collèges, voirie départementale, culture, tourisme, sport….

La loi organisation territoriale de la République (NOTRe) du 7 août 2015, a réduit les compétences du département, qui a cédé certaines d’entre elles au profit de la région.

Combien gagne un conseil départemental ?

Sollicité par France 3 Bourgogne, le département de l'Yonne nous a transmis les indemnités actuelles de ses conseillers, vice-présidents et président.

Rien que pour ses membres, les indemnités avoisinent un budget de près d’un million d’euros chaque année pour le département de l'Yonne. Soit un budget de 3,8 euros par habitant.

Les indemnités de vos conseillers départementaux sont calculées sur la base de la taille du département et encadrées par le code général des collectivités publiques. Plus le département est grand en nombre d’habitants, mieux votre élu départemental sera indemnisé pour ses fonctions. 

En cas d’absences régulières, les indemnités des élus sont revues à la baisse.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections