Pesticides : l'Yonne protège les “personnes vulnérables”

La France reste encore la championne européenne des pesticides, mais la tendance serait en train de s'inverser d'après les derniers chiffres publiés par le ministère de l'Agriculture. (Photo d'illustration). / © MAXPPP
La France reste encore la championne européenne des pesticides, mais la tendance serait en train de s'inverser d'après les derniers chiffres publiés par le ministère de l'Agriculture. (Photo d'illustration). / © MAXPPP

Le préfet de l'Yonne a décidé, par un arrêté préfectoral, d'encadrer l'usage des pesticides dans son département. Les agriculteurs devront désormais respecter des horaires et des distances afin d'éviter aux personnes vulnérables (enfants, malades, personnes âgées...) d'être exposées à ces produits.

Par Sofian Aissaoui

Les agriculteurs ont aujourd'hui souvent recours aux produits phytosanitaires et aux pesticides afin d'assurer leur production. L'Yonne, terre céréalière et viticole, n'y échappe pas. Seulement, le préfet du département a décidé d'encadrer son usage afin de protéger, selon ses mots, les "personnes vulnérables" (enfants, personnes âgées, malades...). Les agriculteurs devront désormais respecter certains horaires et des distances de sécurité.

L'Yonne et les pesticides 

L'Yonne est un département dans lequel la production de céréales est importante. Comme le précise la Chambre d'agriculture, "ces 4 productions (blé, orge, colza, tournesol ndlr) occupent 63% de la surface agricole utilisée et donc 38% de la superficie du département". Le département est également une terre viticole, production friande de produits phytosanitaires.

Ainsi, dans l'Yonne, 5422 tonnes de pesticides ont été vendues entre 2009 et 2016, comme le précisent nos confrères de Médiacités. Le département est donc légèrement au dessus de la moyenne nationale qui se situe à 5353 tonnes. 

Le département de l'Yonne se situe légèrement au dessus de la moyenne nationale quant à l'utilisation des pesticides.
Le département de l'Yonne se situe légèrement au dessus de la moyenne nationale quant à l'utilisation des pesticides.

Le pesticide le plus utilisé dans le département est le glyphosate. Il s'agit d'un herbicide très puissant dont l'usage fait polémique. L'organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu'il serait un "cancérogène probable pour l'homme". Depuis le 1er janvier 2017, les communes n'ont plus le droit d'utiliser le glyphosate pour entretenir les lieux publics. En revanche, les agriculteurs peuvent toujours l'utiliser.


Sur le même sujet

Les + Lus