Sens : Des exercices de simulation avec la police, en prévision de l'Euro 2016

Mercredi 30 mars, dès 9h30, 60 policiers participent à des exercices de simulation "grandeur nature", en prévision de l'Euro 2016 à Sens (Yonne). Le RAID est présent, et des polices ferroviaires européennes - Espagne, Allemagne, France, République tchèque, Suisse, Pays-Bas sont aussi impliquées.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

90 "figurants"

Afin de parfaire l'exercice, 90 élèves de l'école police de Sens ont joué le rôle de hooligans.
Les exercices se sont déroulés sur les voies SNCF de la gare de Sens. Divers scénarios ont été envisagés : manifestants, attaques dans le train, etc. tout au long de la journée. Les opérations ont débuté à 9h30.

L'EURO 2016

La France accueille du 10 juin au 10 juillet l’Euro 2016, le championnat d’Europe des nations de football.
Plus de deux millions de spectateurs sont attendus dans les stades en France (voir carte ci-contre)
A 72 jours du coup d'envoi de l'évènement, la sécurité des matches est une préoccupation de premier ordre. Le risque terroriste demeure élevé.

Sept pays représentés à Sens

L'exercice se déroulant à Sens les 30 et 31 mars regroupe sept forces de police nationales : France, Belgique, Allemagne, Hollande, République Tchèque, Espagne, Italie et la présence du RAID (commando d'élite de la Police nationale : Recherche, Assistance, Intervention, Dissuasion)

Fusillade du Thalys Paris-Amsterdam en Aôut 2015

Les événements du 21 août 2015 dans le Thalys Amsterdam-Paris sont dans les mémoires : un terroriste d'origine marocaine avait tiré des coups de feu à bord du train, avant d'être maîtrisé par deux soldats américains en vacances.
Cet épisode avait remis à plat la sécurité dans les trains et les infrastructures ferroviaires.